/news/society
Navigation

Les papas québécois, des «champions canadiens» de l’engagement auprès de leurs enfants

Coup d'oeil sur cet article

Les papas québécois sont les «champions canadiens» de l’engagement auprès de leurs enfants, selon les résultats d’un sondage Léger pancanadien dévoilés à quelques jours de la fête des Pères.

Au Québec, les papas se démarquent de ceux des autres provinces canadiennes par leur «conception plus moderne de leur rôle parental et de leur engagement» paternel, indique le Regroupement pour la valorisation de la paternité dans un communiqué publié lundi matin. 

Les pères québécois sont aussi plus impliqués dans le partage des responsabilités familiales et des tâches parentales, selon ce coup de sonde réalisé auprès de 2000 papas canadiens. Ils sont aussi plus nombreux à plaider en faveur de la garde partagée en cas de séparation des parents et à réclamer des politiques publiques favorisant les congés parentaux et la conciliation famille-travail.  

  • Écoutez l'entrevue avec Raymond Villeneuve, directeur général du Regroupement pour la valorisation de la paternité avec Richard Martineau sur QUB radio:  

«Ces résultats inédits illustrent de façon concrète comment nos choix collectifs, comme les politiques publiques, influencent nos choix individuels et contribuent à modeler une image différente de ce que nous sommes en tant que société», indique Raymond Villeneuve, directeur général du Regroupement. 

Selon M. Villeneuve, cet engagement parental plus fort chez les pères québécois s’explique par l’impact des politiques publiques qui favorisent davantage l’engagement paternel au Québec. 

«Ce sont de petites différences, mais elles sont constantes et pointent toutes dans la même direction, ce qui laisse croire que les pères québécois sont plus engagés que les pères des autres provinces et qu’ils adoptent un modèle de parentalité plus égalitaire», ajoute-t-il. 

À VOIR AUSSI