/sports/hockey/canadien
Navigation

CH: le silence de Josh Anderson se prolonge

CH: le silence de Josh Anderson se prolonge
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’attaquant Josh Anderson connaît de durs moments sur la patinoire et le Canadien prendrait bien quelques buts de sa part, surtout que l’équipe montréalaise a peiné dans le premier match de la demi-finale de la Coupe Stanley, lundi.

• À lire aussi: La fièvre des éliminatoires continue de se faire sentir

• À lire aussi: Le Canadien heurte un mur à Vegas

• À lire aussi: De nombreux fans du CH à Vegas

Encore une fois, l’ancien des Blue Jackets de Columbus a éprouvé des ennuis durant la rencontre face aux Golden Knights de Vegas. En plus d’être blanchi, il a conclu la soirée avec un différentiel de -2 dans le revers de 4 à 1 des siens. D’ailleurs, malgré le balayage réussi par le Tricolore aux dépens des Jets de Winnipeg dans la série précédente, il avait présenté une fiche négative dans les parties trois et quatre.

  • Écoutez la chronique de Jean-Charles Lajoie avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Les problèmes d’Anderson se sont poursuivis au Nevada, où son trio complété par Jesperi Kotkaniemi et Paul Byron s’est retrouvé coincé en zone défensive la plupart du temps. Aussi, la performance du joueur de 27 ans a été à l’image de celles qu’il offre depuis plusieurs semaines. Pour l’ensemble des séries, il affiche un seul but en 12 sorties au compteur, ainsi qu’un dossier de -6.

En fait, après avoir touché la cible durant le premier affrontement de la série contre les Maple Leafs de Toronto, il a été tenu en échec. En intégrant la saison régulière aux éliminatoires, le joueur d’avant a marqué une seule fois à ses 23 derniers matchs, car il avait été muselé dans les 11 rencontres précédant la fin du calendrier régulier.

Pourtant, Anderson a testé les gardiens assez régulièrement, lui qui a décoché au moins un tir dans chacune des parties éliminatoires de l’équipe. Il a effectué 27 lancers en tout, dont deux, lundi.

À VOIR AUSSI