/world/pacificasia
Navigation

La Chine confirme le lancement jeudi d’astronautes vers sa station spatiale

La Chine confirme le lancement jeudi d’astronautes vers sa station spatiale
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

JIUQUAN | La Chine a confirmé le lancement jeudi à 9 h 22 (1 h 22 GMT) de trois astronautes vers sa station spatiale en construction, pour une première mission de trois mois. 

Les trois astronautes, tout trois de sexe masculin, décolleront depuis la base de Jiuquan, dans le désert de Gobi (nord-ouest), a annoncé lors d’une conférence de presse l’agence spatiale chargée des vols habités (CMSA).

Ils prendront place à bord du vaisseau Shenzhou-12, propulsé par une fusée Longue-Marche 2F, qui s’arrimera à Tianhe (« Harmonie céleste »), l’unique module de la station déjà dans l’espace.

Centre de contrôle et lieu de vie des astronautes, Tianhe a été placé fin avril en orbite terrestre basse (à 350-390 km d’altitude).

À son bord, les astronautes ne chômeront pas: maintenance, installation de matériel, sorties dans l’espace, préparation des missions de construction à venir et des séjours des futurs équipages.

La mission Shenzhou-12 constitue le troisième lancement sur les 11 qui seront nécessaires à la construction de la station entre 2021 et 2022. Quatre missions habitées sont prévues au total.

En plus de Tianhe déjà en place, les deux modules restants -- qui seront des laboratoires -- devraient être envoyés dans l’espace l’an prochain.

Ces derniers permettront de mener des expériences en matière de biotechnologie, médecine, astronomie ou technologies spatiales.

Dans un contexte de tension avec l’Occident, la réussite de la mission est une question de prestige pour Pékin, qui s’apprête à célébrer le 1er juillet le centenaire du Parti communiste chinois (PCC).

À AVOIR AUSSI