/sports/hockey/canadien
Navigation

Le Canadien rebondit à Vegas et nivelle la série

Coup d'oeil sur cet article

Dans la ville du vice, il faut toujours faire attention avec les paris. C’est un peu la même histoire avec le Canadien. Cette équipe a un don pour déjouer les sceptiques.  

• À lire aussi: «Une grosse victoire»

• À lire aussi: «Les ecchymoses valent la peine» –Carey Price

Sous une chaleur suffocante à Vegas, le CH a trouvé une bonne façon de refroidir les Golden Knights avec un gain de 3 à 2, mercredi, au T-Mobile Arena. 

« On respecte les Golden Knights, ils ont une bonne équipe de hockey, avait dit Dominique Ducharme en matinée. Mais on sait qu’on peut être meilleur qu’au premier match et on sera meilleur. » 

Ducharme a fait la bonne prédiction. Pour sortir du Nevada avec une série égale à 1-1, le Tricolore a utilisé une bonne vieille recette, soit de connaître un très bon départ et de miser sur un gardien au sommet de son art. 

Le retour au jeu du défenseur Jeff Petry, même s’il souffrait d’une conjonctivite et qu’il jouait avec probablement deux doigts fracturés à la main droite, a stabilisé la brigade de défenseurs.  

Du grand Price

Déjà étincelant même dans un revers de 4 à 1 lundi, Carey Price a encore une fois été spectaculaire. Le numéro 31 a réalisé un autre miracle en deuxième période en s’étirant de tout son long pour bloquer un tir du défenseur Alec Martinez après une passe transversale d’Alex Pietrangelo. C’était plus qu’un arrêt clé. À ce moment dans le match, le CH menait 2 à 0 et les Knights auraient regagné en confiance. Paul Byron a remercié son gardien quelques minutes plus tard en ajoutant le troisième but des siens. C’était un assez gros coussin. 

Alex Pietrangelo a marqué les deux buts des Knights, les deux fois après des mises en jeu gagnées en territoire offensif. 

Bon départ

Lors du dernier match, les « Glorieux » avaient dominé les Golden Knights pour les premières minutes de la rencontre sans toutefois marquer. Au deuxième match, le CH a encore connu un bon départ, mais ça se lisait également au tableau indicateur. Joel Armia et Tyler Toffoli ont tour à tour battu Marc-André Fleury.

C’est un thème probablement récurrent. Mais le quatrième trio, du moins sur papier, du CH a encore donné le ton à cette rencontre. Eric Staal, Corey Perry et Armia ont joué un fort match. 

  • Écoutez la chronique sports et société de Jean-François Baril sur QUB radio:

• À lire aussi: Les Knights ont «joué avec le feu»

• À lire aussi: Le Canadien a rempli sa mission

Ce qu’on a remarqué...  

Sans Stephenson

Il y avait un trou au centre du côté des Golden Knights. Blessé, Chandler Stephenson a déclaré forfait pour ce deuxième match. En l’absence de son premier centre, Peter DeBoer a jonglé entre Nicolas Roy et Keegan Kolesar pour jouer aux côtés de Max Pacioretty et Mark Stone. À Vegas depuis la saison 2019-2020, Stephenson avait gagné la Coupe Stanley à l’été 2019 dans l’uniforme des Capitals contre les Golden Knights. 

Toffoli en feu

Un marqueur, c’est un marqueur. Même en manquant son tir, Tyler Toffoli a marqué son cinquième but des séries sur une passe précise de Cole Caufield en première période. Un jeu que Marc-André Fleury aimerait revoir. Toffoli a écrit son nom sur la feuille de pointage pour un huitième match d’affilée, un sommet depuis le début des séries. Dans l’histoire du CH, Larry Robinson (1978) et Guy Lafleur (1977) détiennent le record avec neuf matchs d’affilée d’au moins un point.

Photo d'archives, Martin Chevalier

Des sacrifices

Price a encore réalisé des bijoux, mais il a aussi reçu l’aide de ses coéquipiers. Le CH n’a pas eu peur de se placer dans les trajectoires des tirs des Knights. Après deux périodes, le Tricolore avait déjà 15 tirs bloqués, le même nombre qu’au premier match. Shea Weber (5) et Artturi Lehkonen (3) ont mené le bal dans ce département. Au total, les joueurs du CH ont bloqué 24 tirs. 

+
Price
Carey Price a gagné son duel contre Marc-André Fleury dans ce deuxième match Son arrêt contre Martinez a changé le scénario de cette rencontre
-
Suzuki
Nick Suzuki a perdu deux grosses mises en jeu dans son territoire contre Keegan Kolesar et William Karlsson Les deux fois, Pietrangelo a touché la cible
3
2
Première période
1-Mon: Joel Armia (5)(Edmundson, Perry)6:12
2-Mon: Tyler Toffoli (5)(Caufield, Petry)16:30
Punitions: Petry (Mon) 9:50
Deuxième période
3-Mon: Paul Byron (2)(Kotkaniemi, Edmundson)17:45
4-VGK: Alex Pietrangelo (2)(Kolesar)18:46
Punitions: Armia (Mon) 5:55
Troisième période
5-VGK: Alex Pietrangelo (3)(Marchessault, Karlsson)14:46
Punitions: Aucune punition
Tirs au but
Montréal 12 - 4 - 7 - 23Vegas 4 - 10 - 17 - 31
Gardiens:
Mon: Carey Price (G, 9-4)VGK: Marc-André Fleury (P, 9-5)
Avantages numériques:
Mon: 0 en 0, VGK: 0 en 2
Arbitres:
Francis Charron, Gord Dwyer
Juges de lignes:
Kiel Murchison, Scott Cherrey
ASSISTANCE:
17 920
Carey Price
Alex Pietrangelo
★★
Phillip Danault
★★★

À VOIR AUSSI