/news
Navigation

Québec place le Centre de services scolaire de Montréal sous tutelle

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement du Québec place le Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM) sous tutelle.

• À lire aussi: Apparence de collusion et climat toxique: rapport accablant pour le Centre de services scolaire de Montréal

Cette décision a été prise pour assurer le redressement de sa gouvernance et mettre en place, de manière durable, les meilleures pratiques en matière d'administration. C’est Jean-François Lachance qui a aura le mandant pour administrer cette tutelle.

Dans un communiqué, le ministère de l'Éducation mentionne que l'objetcif immédiat est notamment d'assurer une rentrée scolaire 2021 pleinement fonctionnelle, dans l'intérêt prioritaire des élèves concernés. À moyen terme, cette mise sous tutelle permettra la mise en place des conditions propices à l'instauration d'une saine gouvernance au sein du CSS, et ce, de façon pérenne. 

Rappelons qu'en janvier 2021, sur la base d'allégations de graves manquements éthiques et déontologiques au sein du CA du CSSDM, le Ministère amorçait une vérification de l'administration, de l'organisation et du fonctionnement de cette organisation. 

Selon le ministère, cette vérification a permis d'identifier des lacunes en matière de gouvernance, notamment en ce qui concerne la compréhension des rôles et des responsabilités des administrateurs, un climat dysfonctionnel entre l'administration et le conseil d'administration et des manquements sur le plan de la gestion administrative du centre de services scolaire.