/weekend
Navigation

Tarkus: l’album qui a failli mettre fin à Emerson, Lake and Palmer

Greg Lake
Photo d'archives Greg Lake du groupe Emerson, Lake & Palmer

Coup d'oeil sur cet article

Sept mois après avoir fait ses débuts sur disque, Emerson, Lake and Palmer a effectué un bond prodigieux vers le futur avec son deuxième album intitulé Tarkus. Un opus où le génie et les sonorités de claviers de Keith Emerson se déploient tout au long des 20 minutes sur la pièce-titre, considérée comme un des chefs-d’œuvre du rock progressif. 

Lancé le 14 juin 1971, Tarkus fête son 50e anniversaire. Keith Emerson, Greg Lake et Carl Palmer plongent solidement dans l’univers du mouvement rock-progressif avec cet album, délaissant un peu les éléments folk, classiques et jazz présents sur leur premier album.

Le nouveau son d’Emerson, Lake and Palmer a séduit et propulsé la formation du Royaume-Uni au sommet des palmarès britannique et italien. Tarkus a grimpé jusqu’au neuvième et douzième rang aux États-Unis et au Canada.

C’est en Europe, sur la route, après la parution de leur album éponyme que Keith Emerson et le batteur Carl Palmer se sont mis à explorer et développer des sonorités complexes. Un travail qui a donné naissance à la pièce Tarkus.

Le titre de l’album est apparu lorsque Keith Emerson a vu un dessin de l’artiste William Neal, qui travaillait avec la firme C.C.S. qui effectuait des contrats pour l’industrie musicale. On y trouvait, en petit, dans le bas d’une page, un tatou sur un char d'assaut. 

Le claviériste a demandé à l’artiste de développer ce concept sous la forme d’une bande dessinée. Le concept de Tarkus, avec cette créature-tank, a pris forme. 

« Ce dessin représentait ce que nous étions en train de faire en studio », a raconté Keith Emerson, dans une entrevue publiée en 2011, dans le magazine spécialisé Prog.

Des menaces

La pièce Tarkus raconte l’histoire de cette créature qui a pour mission de détruire des monstres fantastiques. De sa naissance, lors d’une éruption volcanique, jusqu’à la bataille qu’il perd contre le manticore, une créature au corps de lion. La pièce qui aborde la futilité de la guerre est découpée en sept segments qui s’imbriquent.

Le chanteur, bassiste et guitariste Greg Lake n’était pas emballé par ce titre, suggérant à Keith Emerson de garder cette pièce pour un album solo. Une situation qui a failli faire imploser la jeune formation. Lake a menacé de quitter ELP.

Keith Emerson tenait mordicus à cette pièce. C’était à prendre ou à laisser. La gérance, lors d’une réunion, a réussi à convaincre Greg Lake de demeurer avec le groupe et d’enregistrer Tarkus. 

Lake, inspiré par les dessins, a écrit les paroles de cette oeuvre qui est devenue marquante pour la formation

« On avait de longues périodes où il n’y avait rien de bon qui sortait en studio. L’inspiration est tout à coup arrivée et une idée en déclenchait une autre. L’album s’est écrit en six jours », a raconté le claviériste Keith Emerson, lors d’une entrevue publiée dans le magazine Circus en 2012.

La créature

La pièce Tarkus raconte l’histoire d'une créature qui a pour mission de détruire des monstres fantastiques. On la suit de sa naissance, lors d’une éruption volcanique, jusqu’au combat qu’il perd contre le manticore, une créature au corps de lion. La pièce, qui aborde la futilité de la guerre, est découpée en sept segments qui s’imbriquent.

Le chanteur, bassiste et guitariste Greg Lake n’était pas du tout emballé par cette longue pièce de 20 minutes, suggérant même à Keith Emerson de garder cette pièce pour un album solo. Une situation qui a failli faire imploser la jeune formation. Lake menace de quitter ELP.

Keith Emerson tenait mordicus à cette pièce. La gérance, lors d’une réunion, a réussi à convaincre Greg Lake de demeurer avec le groupe et d’enregistrer Tarkus.

La deuxième partie de l’album est constituée de six chansons avec les titres Bitches Crystal, A Time and a Place, The Only Way et Infinite Space qui se distinguent.

Un simple a été lancé et il s’agit du segment Stones of Years, de la suite Tarkus, qui dure deux minutes 43 et qui se retrouvait aussi sur la face B du 45 tours.