/entertainment/movies
Navigation

«C’est un rêve d’enfance qui se réalise!» - Clodine Desrochers

- : - : la_semaine_2011-2020_001335952
Julien Faugere

Coup d'oeil sur cet article

Clodine Desrochers ne cache pas sa grande joie d’avoir décroché un rôle dans le film «Le purgatoire des intimes», du réalisateur Philippe Cormier. L’animatrice nous parle de ce premier défi comme actrice et nous donne de ses nouvelles. 

Clodine Desrochers se passionne depuis toujours, en secret, pour le jeu. «Enfant, à l’école, il m’arrivait de monter des scènes dans ma tête et de me donner la réplique à moi-même. Au cégep, j’ai voulu poursuivre mes études à l’École de théâtre, mais mon père m’en a dissuadé. Pour lui, il s’agissait d’un milieu de travail trop précaire. Depuis ce temps, j’ai toujours eu ce désir de tenir un rôle dans quelque chose.»

En décembre dernier, grâce à son ami le comédien Emmanuel Auger, l’animatrice est entrée en contact avec le jeune réalisateur Philippe Cormier. «Je connais bien Emmanuel, car nous avons fait l’émission “Les dieux” de la danse ensemble. À ce moment-là, Manu tournait dans le premier film de Philippe, intitulé “Lorsque le cœur dérange”. Je lui avais alors confié mon désir de jouer un jour dans un film. C’est là qu’il m’a invitée à contacter directement Philippe. Ce dernier a été extrêmement gentil avec moi. Il se souvenait de m’avoir vue animer “Tout simplement Clodine” à TVA. Même si je n’ai pas de formation de comédienne, il a accepté de m’offrir le rôle de la sergente-détective Dominique Duhamel dans son deuxième film, “Le purgatoire des intimes”. Pour moi, c’est un rêve d’enfance qui se réalise! Il s’agit toutefois d’un anti-casting, car mon personnage de Dominique, contrairement à moi, n’est pas du tout une femme douce et compréhensive», souligne Clodine Desrochers.

Une distribution cinq étoiles

L’animatrice se sent tout de même intimidée à l’idée de donner la réplique à des comédiens d’expérience tels que Normand D’Amour, Brigitte Lafleur, Anne Casabonne et Sonia Vachon, qui feront aussi partie de la distribution du «Purgatoire des intimes».

Ce film raconte l’histoire d’un homme (Normand D’Amour) qui, troublé par la mort de sa mère, posera des gestes irréversibles. «Si j’avais su qui allait jouer dans ce film avant de passer l’audition, j’aurais été trop stressée! Pour l’instant, je suis plutôt excitée de vivre cette expérience, qui sera très différente de ce que j’ai déjà fait devant les caméras. Les répétitions débuteront en juillet, et les tournages, en août.»

Il est encore trop tôt pour dire quand le film prendra l’affiche.

Une maman fière et amoureuse

Après avoir vécu plus de 15 ans à Saint-Bruno-de-Montarville, Clodine Desrochers s’est installée il y a deux ans dans un condo du Vieux-Montréal en compagnie de sa fille, Rose, âgée de 19 ans. «Dans la dernière année, j’ai tenu le fort pour ma fille. Rose a trouvé difficile de rester à la maison à cause de la pandémie. De mon côté, ça s’est bien passé. Je suis de nature positive, et je savais bien que ce serait temporaire. Aujourd’hui, Rose va super bien! Elle a des contrats ici et là comme mannequin et elle travaille au Café Holt Ogilvy, du magasin Holt Renfrew à Montréal. Ce printemps, elle a tourné pour une émission qu’on verra l’automne prochain à la télévision, et dont je ne peux pas révéler le titre pour l’instant.»

La jeune femme n’a cependant pas l’intention de suivre les traces de sa mère devant les caméras. «Rose étudie en commercialisation de la mode, et c’est vraiment dans ce milieu qu’elle veut travailler. C’est ça qui la branche! En ce qui me concerne, j’aimerais beaucoup revenir à la télévision. Je suis actuellement en discussion avec une boîte de production.»

Par ailleurs, après avoir connu, au début de 2020, une séparation d’avec son conjoint après 11 ans de vie commune, Clodine Desrochers a renoué avec l’amour. «Mon cœur est pris. Je n’en dirai toutefois pas plus à ce sujet», lance-t-elle en terminant.

Clodine Desrochers est aussi porte-parole des produits de beauté bios Shakti Cosmetics. Pour en savoir plus à ce sujet, visitez le shakticosmetics.com.