/weekend
Navigation

Jeux de société: On sort dehors!

Coup d'oeil sur cet article

Avec le beau temps qui s’installe, on peut enfin jouer dehors. Mais ça ne se limite pas au parc, au vélo ou à la piscine.

On peut aussi jouer à des jeux de société dehors. En voici trois qui se transportent bien ou qui sont faciles d’approche pour des parties rapides et amusantes.

Save the Dragon

Photo courtoisie
  • 2 à 4 joueurs
  • 5 ans +
  • 15 minutes
  • 26,99 $

On se retrouve dans la triste histoire d’un petit dragon prisonnier d’horribles mages qui le gardent captif dans un château.

Votre objectif sera de gravir les marches dudit château afin d’aller délivrer le dragon de l’emprise de ces pestes.

Il faudra une bonne dose de courage puisqu’il faudra commencer au pied de ce plateau de jeu en trois dimensions et gravir les marches une à une.

L’escalier est divisé en trois zones, et pour grimper les marches, il faudra lancer un dé qui nous octroie des déplacements.

Il y a quelques règles entourant les déplacements. On ne peut pas bouger en diagonale, reculer ou encore terminer son déplacement sur une case occupée.

Selon le chiffre obtenu, le joueur lance le dé action qui va provoquer un enchaînement d’événements qui pourrait vous faire débouler les escaliers pour tout recommencer du début.

C’est évidemment le joueur qui arrive en haut en premier pour sauver le dragon qui l’emporte.

Ce jeu ne réinvente pas la roue, mais il est parfait pour habituer des enfants un peu plus jeunes au jeu de société. C’est un jeu aux règles simples et aux parties rapides.

Botanik

Photo courtoisie
  • 2 joueurs
  • 10 ans +
  • 30 minutes
  • 26,99 $

On se retrouve dans le laboratoire de Béatrix Bury, une chercheuse qui a créé une technologie permettant de générer mécaniquement toutes sortes de végétaux.

Les deux joueurs seront donc des méca-botaniciens chargés de mettre en œuvre ses plans. On se trouve impliqué dans une sorte de course pour produire une machine performante.

On a un plateau de jeu divisé en trois colonnes, celle du centre accueillant des tuiles tirées au hasard.

Le jeu se joue en un nombre variable de phases qui fonctionnent toutes de la même manière.

On va d’abord révéler trois tuiles et, tour à tour, les joueurs vont en choisir une et la placer sur le plateau sur lequel chaque joueur à sa section de part et d’autre de la colonne centrale.

Pour jouer une tuile, il faut la poser de son côté ou sur une pile centrale. Mais tout doit s’imbriquer d’une façon ou d’une autre quand on place la tuile de son côté du plateau. Il faut qu’elle ait un lien avec la tuile centrale qui se trouve à côté. L’idée à travers tout ça et de libérer des tuiles qui vont venir bonifier votre machine et là aussi, il y a des règles de pose. Et pour ce faire, il faut poser des tuiles sur une pile centrale et s’assurer qu’elles n’ont pas de lien avec la tuile connexe de votre côté.

C’est d’ailleurs tout l’intérêt de cette mécanique fort inusitée puisqu’il faut libérer des tuiles au bon moment pour éviter de se faire damer le pion par l’adversaire. Mais il y a aussi le fait qu’une tuile peut être libérée pendant le tour d’un autre joueur, il faut donc toujours être vigilant pour éviter d’aider l’autre. Et il faut bien construire sa machine puisque les tuiles non pertinentes en seront retirées et avec elles s’envoleront des points potentiels.

Bref, c’est un jeu où il faut un peu planifier ses coups afin de pouvoir avoir les tuiles voulues pour créer la machine la plus performante.

Fertility

Photo courtoisie
  • 2 à 4 joueurs
  • 10 ans +
  • 45 minutes
  • 44,99 $

On vous le dit d’entrée de jeu, si vous aimez Kingdomino, il y a de très bonnes chances pour que ce jeu vous plaise également.

On se retrouve dans la vallée du Nil où il faut tirer le maximum des terres afin de développer de nouvelles métropoles florissantes. Il s’agit donc d’un jeu de pose de tuile, mais aussi de collecte de ressources.

Le plateau central modulable offre un canevas sur lequel les joueurs vont poser leurs tuiles en s’assurant qu’elles touchent à au moins une autre tuile déjà posée.

C’est en faisant correspondre des faces que l’on pourra amasser des ressources et celles-ci seront ensuite utilisées de créer de nouveaux quartiers.

Tout ça fonctionne de façon fluide puisqu’à son tour, un joueur doit obligatoirement poser une tuile pour ensuite récolter les ressources qui y sont associées.

Il sera alors possible de créer de nouveaux quartiers sur son plateau métropole. Sur les quartiers, il y aura des boutiques et c’est en garnissant celles-ci de ressources qu’on accumulera des points.

Car l’objectif est d’amasser le plus de Debens possibles, soit la monnaie de l’époque. Le jeu est facile, mais stratégique pour marquer beaucoup de points. On pourra très bien y jouer entre adultes ou avec des enfants qui s’en tireront bien.