/entertainment/stage
Navigation

Un «Camping tout inclus» dans la plus pure tradition du théâtre d’été

Un «Camping tout inclus» dans la plus pure tradition du théâtre d’été
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

Après «Forfait tout inclus-coup de soleil en sus», l’auteur et metteur en scène Francis Vachon déménage le dynamique couple formé de Michel et Jocelyne d’un hôtel des Caraïbes à un terrain de camping du Québec. 

Sa nouvelle pièce de théâtre d’été «Camping tout inclus», comprenant une bonne dose d’humour absurde, sera jouée pendant plusieurs semaines au Théâtre des Hirondelles à compter du 25 juin.

Encore une fois, il ne s’est pas censuré beaucoup.

«Évidemment, c’est une comédie d’été. J’ai un esprit assez éclaté et ludique. Alors, il se passe plein de petites choses ridicules, niaiseuses, burlesques et drôles afin de distraire mon public le mieux possible.»

Un «Camping tout inclus» dans la plus pure tradition du théâtre d’été
PHOTO COURTOISIE

Du théâtre d’été

Grâce à cette pièce, il perpétue, à sa façon, une tradition scénique où la légèreté et l’amusement profitent d’une grande liberté.

«J’essaie de rester très ludique, de rester dans la tradition du théâtre d’été du Québec, mais en évitant de faire une suite de sketchs, explique Francis Vachon. J’essaie de raconter une histoire, d’avoir une petite morale. Avant tout, j’essaie d’écrire des buffets à volonté. Quand on va dans un buffet à volonté, c’est vrai que ce n’est pas toujours la meilleure bouffe, mais tout le monde y trouve son compte.»

Pour lui, le récit est donc capital. Ici, il s’intéresse à Mimi (Denis Houle) et Jojo (Sylvie Potvin) qui passent leur été au Québec après que madame eut hérité d’un camping. Or, les choses ne seront pas aussi agréables que souhaité.

«Ce serait tentant et plus facile de dire que je n’ai qu’à sortir tous les personnages que j’ai croisés dans un camping et les croiser avec mes deux personnages qui font des blagues. Mais j’essaie à travers tout ça, même si c’est ludique, de raconter une histoire du début à la fin. Qu’il y ait une évolution.»

Avec «Camping tout inclus», Francis Vachon se permet même une petite morale.

«Le méchant, quand il est trop méchant, la vie s’en charge et ça ne finit pas bien. Mais quand tu fais ton possible, que t’essaies d’être le plus positif, ça finit la plupart du temps par payer. [...] En ces temps de pandémie, c’est important à plusieurs niveaux, dans plusieurs sphères de notre vie, de revenir à la base.»

Un «Camping tout inclus» dans la plus pure tradition du théâtre d’été
PHOTO COURTOISIE/Mélany Bernier

Alerte aux rapprochements!

En plus de repousser le dévoilement de «Camping tout inclus» d’un an, la pandémie a forcé des répétitions à deux mètres de distance, une première pour l’auteur, metteur en scène et aussi comédien à ses heures. Et il a fallu revoir un peu les textes.

«Il y avait deux couples là-dedans qui se donnaient des becs, s'enlaçaient, se serraient la main, se donnaient des objets... Il a fallu qu’on compose avec tout ça. [...] Pour l’instant, c’est un petit peu “weird”, mais on s’habitue rapidement parce que tout le monde est toujours à deux mètres sur scène.»

La COVID-19 s’est aussi taillé une place en humour.

«C’est assumé, assure Francis Vachon. J’ai même rajouté plusieurs gags qui sont directement en lien avec la pandémie, sans appuyer sur le bouton parce qu’on sait que les gens sont écœurés d’en entendre parler.»

La pièce «Camping tout inclus» prendra vie du 25 juin au 11 septembre sur la scène du Théâtre des Hirondelles situé à Saint-Mathieu-de-Beloeil. Pour infos et achat de billets: theatredeshirondelles.com.