/sports/hockey/canadien
Navigation

Les Golden Knights égalisent la série

Le hockeyeur natif d’Amos marque en prolongation dans un gain de 2 à 1 des Golden Knights

Coup d'oeil sur cet article

Les Golden Knights de Vegas n’ont pas dit leur dernier mot. À la 78e seconde, Nicolas Roy a réduit le Centre Bell à un long silence en décochant un tir dans le haut du filet pour déjouer Carey Price. 

• À lire aussi: CH: les partisans toujours aussi enthousiastes

• À lire aussi: Le DG des Golden Knights a la COVID-19

• À lire aussi: Résultat positif à la COVID-19: «Je ne m’attendais pas à ça» - Dominique Ducharme

• À lire aussi: Les astres sont-ils alignés?

Menés 1 à 0 jusqu’à mi-chemin en troisième période, les Golden Knights ont rebondi pour l’emporter 2 à 1 en prolongation contre le Canadien. Après quatre matchs dans cette demi-finale, c’est maintenant l’égalité 2 à 2. 

Nicolas Roy s’apprête à déjouer Carey Price sous le regard impuissant de Jesperi Kotkaniemi.
Photo AFP
Nicolas Roy s’apprête à déjouer Carey Price sous le regard impuissant de Jesperi Kotkaniemi.

Très silencieux depuis le début de cette série, Max Pacioretty a choisi un bon moment pour sortir de sa torpeur. En prolongation, l’ancien capitaine du CH a obtenu une passe sur le but vainqueur de Roy. 

Après quatre victoires d’affilée en prolongation depuis le début des séries, le Tricolore a encaissé un premier revers au-delà des soixante minutes.

« Je sais que ça fait mal quand tu perds en prolongation, mais on doit l’oublier, a dit Luke Richardson. On regardera les bonnes choses. Je trouve qu’on a connu un bon départ et un bon match. »

Lehner à la place de Fleury

Peter DeBoer avait choisi un électrochoc pour ce quatrième match en confiant le filet de son équipe à Robin Lehner à la place de Marc-André Fleury. 

À son premier départ depuis le 30 mai, date du premier match au deuxième tour contre l’Avalanche du Colorado, Lehner a fait le boulot avec 27 arrêts. 

C’était un pari audacieux de retirer Fleury, un candidat au trophée Vézina et un gagnant de trois conquêtes de la Coupe Stanley. Mais DeBoer n’a pas mal paru avec ce choix. 

Brayden McNabb a forcé la prolongation en déjouant Price d’un tir bas après une passe précise de William Karlsson. 

En quatre matchs, les défenseurs des Knights ont maintenant réussi sept des dix buts de leur équipe. 

La rapidité de Byron

Paul Byron, auteur d’une superbe passe sur le but gagnant de Josh Anderson lors du troisième match, a encore une fois montré sa grande rapidité.

En deuxième période, Byron a capté une passe de Nick Suzuki pour ensuite laisser Shea Theodore dans la brume et déjouer Lehner d’un tir dans le haut du filet, du côté du bloqueur. 

Mais un but, ce n’était pas assez pour partir vers Vegas avec une confortable avance dans cette série.  

Ce qu’on a remarqué... 

La valse des centres

Depuis la perte de Chandler Stephenson, Peter DeBoer est toujours à la recherche du bon centre pour jouer avec Max Pacioretty et Mark Stone. Lors des trois derniers matchs, Nicolas Roy, Keegan Kolesar, Alex Tuch et Tomas Nosek ont reçu des auditions. Nosek a remplacé Tuch au centre des deux gros ailiers des Knights à partir de la deuxième période. Mais il n’y a toujours pas de magie. 

Les mêmes arbitres

Avec les restrictions sanitaires et les déplacements transfrontaliers limités, les dirigeants de la LNH n’avaient pas tellement d’autre choix que d’opter pour les mêmes arbitres et juges de lignes dans ce quatrième match. Chris Lee (no 29) et Dan O’Rourke (no 9) étaient encore les deux arbitres principaux. Comme à la dernière rencontre, ils ont gardé leur sifflet principalement dans leur poche. C’était le festival des coups de bâton après arrêts de jeu. Corey Perry, qui portait une grosse cicatrice au visage suite au coup de bâton de Jonathan Marchessault dans la dernière rencontre, a passé sa soirée à enguirlander les deux hommes zébrés. Peu importe la partisanerie, c’était un triste spectacle en matière d’arbitrage. Comme si le livre des règlements venait de disparaître. 

Anderson endiablé

Photo AFP

Auteur du but égalisateur et du but vainqueur en prolongation vendredi soir, Josh Anderson a encore connu un fort match. Le no 17 a sorti ses grosses épaules avec 10 mises en échec. Il a apporté une grande dose d’énergie à ses coéquipiers par son implication physique, mais aussi sa rapidité. Même s’il n’est pas reconnu pour sa robustesse, Nick Suzuki a aussi frappé les visiteurs avec sept mises en échec. 

+
Suzuki
Nick Suzuki a obtenu une passe, il a distribué 7 mises en échec et il a joué près de 19 minutes Anderson mériterait aussi une étoile à son cahier, tout comme Byron
-
Toffoli
Tyler Toffoli a connu de très bons matchs depuis le début des séries, mais il était plus discret lors de cette quatrième rencontre Il a décoché un seul tir en direction de Lehner
P
2
1
Première période
Aucun but
Punitions: Aucune punition
Deuxième période
1-Mon: Paul Byron (3)(Suzuki)18:55
Punitions: Nosek (VGK) 14:45, Weber (Mon) 14:45, Suzuki (Mon) 16:44, Martinez (VGK) 19:38
Troisième période
2-VGK: Brayden McNabb (1)(Karlsson, Theodore)10:37
Punitions: Aucune punition
Prolongation
3-VGK: Nicolas Roy (4)(Pacioretty, Tuch)1:18
Punitions: Aucune punition
Tirs au but
Vegas 4 - 8 - 6 - 3 - 21Montréal 11 - 9 - 8 - 0 - 28
Gardiens:
VGK: Robin Lehner (G, 1-1)Mon: Carey Price (P, 10-5)
Avantages numériques:
VGK: 0 en 1, Mon: 0 en 1
Arbitres:
Chris Lee, Dan ORourke
Juges de lignes:
Andrew Smith, Bryan Pancich
ASSISTANCE:
3500
Nicolas Roy
Robin Lehner
★★
Paul Byron
★★★

À voir aussi                                            

Sur le même sujet