/world/usa
Navigation

Une camionnette percute un défilé de la fierté gaie en Floride, un mort

Une camionnette percute un défilé de la fierté gaie en Floride, un mort
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un homme a été tué et un autre blessé lorsque le conducteur d'une camionnette a heurté involontairement des personnes rassemblées pour un défilé de la fierté gaie en Floride, un «accident tragique» ont estimé les autorités américaines dimanche.

L'incident est survenu samedi au départ du défilé LGBTQ, dans la ville de Wilton Manors, près de Fort Lauderdale, et avait suscité des interrogations sur son caractère intentionnel ou non.

«Aujourd'hui, nous savons que l'incident d'hier était un accident tragique, et non un acte criminel dirigé contre une personne ou un quelconque groupe d'individus», a déclaré la police de Wilton Manors dans un communiqué.

De son côté, la police de Fort Lauderdale a annoncé que le conducteur, âgé de 77 ans, participait aux festivités et avait été choisi pour conduire la camionnette de tête, car il souffrait d' «affections l'empêchant de marcher» pendant la durée du défilé.

La camionnette blanche avait démarré avant le départ de la parade et a «accéléré soudainement, heurtant deux piétons» avant de terminer sa course contre la clôture d'un commerce voisin, a précisé la police de Fort Lauderdale dans un communiqué.

Le conducteur, qui a été arrêté et placé en garde à vue, coopère avec les autorités, a-t-elle indiqué.

Les deux hommes percutés avaient été transportés dans un centre médical où l'un d'eux est décédé, selon la même source. Le pronostic vital de l'homme blessé, toujours hospitalisé, n'est pas engagé.

«Nos pensées et nos prières vont aux personnes touchées par ce malheureux accident qui s'est produit alors que la Stonewall Pride Parade venait juste de commencer», avait déclaré de son côté Justin Knight, le président du Fort Lauderdale Gaie Men's Chorus, un groupe auquel appartenaient le conducteur et les victimes, dans un communiqué.

«À ma connaissance, il ne s'agissait pas d'une attaque contre la communauté LGBTQ. Nous prévoyons plus de détails à suivre et demandons l'amour et le soutien de la communauté», a-t-il ajouté.

«Coeur brisé»

Le maire de Fort Lauderdale, Dean Trantalis, qui avait parlé samedi d'un «acte prémédité», a expliqué dimanche avoir craint initialement que «cela puisse être intentionnel, à partir de ce que j'ai vu à quelques mètres de distance».

Présent au défilé, il avait affirmé samedi au média Local 10 News que la camionnette avait visé la voiture d'une membre démocrate du Congrès, Debbie Wasserman Schultz. «Il s'agit d'une attaque terroriste contre la communauté LGBT», avait déclaré M. Trantalis. «C'est exactement ce que c'est. Pas vraiment un accident. C'était délibéré, c'était prémédité, et c'était ciblé contre une personne en particulier. Heureusement, ils ont raté cette personne, mais malheureusement ils ont atteint deux autres personnes».

Mme Wasserman Schultz a déclaré sur Twitter qu'elle avait le «coeur brisé» par l'incident. «Je suis profondément ébranlée et dévastée qu'une vie ait été perdue», a-t-elle déclaré.

Si le défilé a été annulé «en raison d'un évènement tragique», les autres évènements du festival se sont poursuivis, selon la police locale.

Le mois de juin est le mois de la fierté gaie, qui commémore les émeutes de Stonewall, un bar de Greenwich Village à New York devant lequel en juin 1969, des émeutes opposèrent policiers et gais excédés par la répression de leur communauté.

Ces évènements allaient dynamiser le mouvement pour les droits homosexuels et donner naissance en juin 1970 à la première Gaie Pride new-yorkaise.