/news/society
Navigation

Baromètre: les sports les plus pratiqués par les Québécois

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, Le Journal, en collaboration avec la firme Léger, dévoile un coup de sonde sur une variété de sujets qui vous touchent de près ou de loin. Notre Baromètre mesure ainsi ce qui vous fait vibrer ou sourciller en tant que Québécoise et Québécois, jeune et moins jeune, francophone, anglophone ou allophone, à Montréal ou en région.

• À lire aussi: Baromètre des constructions québécoises les plus aimées

• À lire aussi: Baromètre: les gestes écologiques adoptés par les Québécois

• À lire aussi: Baromètre des personnages historiques les plus marquants

Parmi les sports suivants, lesquels pratiquez-vous ? 

1. Marche / randonnée pédestre : 61 %

Photo courtoisie

2. Vélo sur route : 22 %

Photo Adobe stock

3. Natation : 16 %

Photo Adobe stock

4. Course à pied : 14 %

Photo Adobe stock

5. Entraînement en gymnase : 14 %

Photo Adobe stock

6. Pêche : 12 %

7. Randonnée en montagne : 11 %

8. Danse : 10 %

9. Raquette : 9 %

10. Yoga/Pilates : 9 %

11. Golf : 8 %

12. Patinage : 8 %

13. Ski alpin : 7 %

14. Ski de fond : 6 %

15. Tennis : 6 %

16. Hockey : 6 %

17. Quilles : 5 %

18. Kayak : 5 %

19. Baseball : 5 %

20. Chasse : 4 %

21. Zumba : 4 %

22. Soccer : 4 %

23. Aérobie : 4 %

24. Patin à roulettes : 4 %

25. Vélo de montagne : 4 %


Méthodologie

Le sondage a été réalisé en deux temps. Une question ouverte a été posée aux panélistes LEO (Leger Opinion) pour qu’ils soumettent leurs sports pratiqués préférés. Ensuite, un sondage scientifique a été réalisé auprès d’un millier de Québécoises et Québécois représentatifs du 5 au 7 juin 2021 sur la base des sports les plus mentionnés. Seuls les 25 sports les plus mentionnés sont présentés dans ce baromètre.


 

  • Philippe Léger, Le Journal de Montréal  

Le constat

La marche, le vélo, la natation, la course à pied et l’entraînement en gymnase sont les cinq activités sportives les plus pratiquées. Mis à part la marche, l’âge définit les sports que nous pratiquons : à 20 ans, on court plus, à 30 ans, on s’entraîne plus, à 40 ans, on nage plus, à 50 ans, on pédale plus et à 65 ans, on pêche plus. 

La surprise

On trouve maintenant 22 % des Québécois qui font du vélo de route, probablement le signe d’une nouvelle tendance pandémique. 12 % pratiqueraient la pêche, surtout les Nord-Côtiers et les Gaspésiens. Et 10 % s’adonneraient à la danse, particulièrement les jeunes de 18 à 24 ans et les femmes. 

La déception

Parmi les sports que nous pratiquons le plus, neuf sports sur 10 sont associés à l’été. L’hiver est, pour beaucoup, une longue période d’hibernation. On travaille et on attend qu’hiver se passe. Et en été, on se met à bouger : on marche, on fait du vélo, on nage, on golfe et on pêche. Jusqu’au retour de l’hiver...

Les Québécois aiment leur « petite marche »  

  • Joseph Facal, Le Journal de Montréal  

Ces résultats confirment ce que tous voient s’ils ont des yeux pour voir, et ils s’expliquent aisément.

Pourquoi la marche est-elle, de loin, de très loin, l’activité physique la plus populaire au Québec ?

Parce qu’elle est la plus facile à pratiquer, ne coûte rien, ne nécessite pas une bonne condition physique de départ, ne requiert pas d’infrastructures collectives lourdes, et aussi parce que nombre de gens considèrent sans doute avoir fait leur « petite marche » en allant au dépanneur.

C’est aussi une activité qui peut se pratiquer à tous les âges, mais qui convient particulièrement aux gens âgés. Or, le Québec vieillit.

Je vais vous confier une petite vérité de sociologie élémentaire : la démographie d’une société est le plus fiable prédicteur de tous. On peut changer d’opinion ou de revenu, mais pas d’âge.

Je suis étonné et sceptique quand je vois la natation au 3e rang. La natation, quand elle est pratiquée sérieusement, est un sport incroyablement exigeant et solitaire. Quand on fait des longueurs dans son couloir, on ne jase pas et tout le corps travaille.

Natation ou barbotage ?

Combien de gens disent pratiquer la natation alors qu’en fait, ils barbotent dans leur piscine avec des amis ? 

Le petit rosé bien frais et le bol de chips ne doivent pas être loin, j’en suis sûr. Pardonnez ma franchise... c’est parce que je fais partie du groupe.

Le Québec a un hiver long et rigoureux. Pourtant, les sports d’hiver arrivent bas dans le classement. C’est la raquette, au 9e rang, qui domine. 

L’explication est simple : les sports d’hiver sont souvent coûteux. Avez-vous vu récemment le prix d’une paire de skis, d’un billet d’entrée d’un jour, d’une paire de patins ? Et il faut se rendre à la montagne ou réserver son temps de glace.

Choisissez celui que vous voulez, mais bougez !


Faites la différence

Les résultats de ce sondage vous font réagir ? Envoyez-nous vos lettres d’opinion pour participer à la discussion à l’adresse suivante: faitesladifference@quebecormedia.com

Vous aimeriez vous aussi répondre à des sondages?

Inscrivez-vous à LEO, le panel de Léger : https://bit.ly/3raMw62