/world/europe
Navigation

Finlande: le chef de l'extrême-droite va quitter la tête du parti

Finlande: le chef de l'extrême-droite va quitter la tête du parti
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le dirigeant du parti des Finlandais, Jussi Halla-aho, va quitter cet été ses fonctions à la tête de la principale formation d'extrême-droite finlandaise, a-t-il annoncé lundi. 

La formation avait obtenu un résultat record pour un scrutin local lors des élections municipales du 13 juin (14,5%), mais en-dessous du score qu'annonçaient les sondages.

M. Halla-aho, 50 ans, est resté vague sur les raisons de sa démission, mais va toutefois rester député et élu local d'Helsinki.

« J'ai l'intention de continuer à faire ce que j'ai fait depuis dix ans: faire de mon mieux pour une Finlande aux Finlandais, comme député et conseiller municipal », a affirmé l'ancien député européen lors d'une conférence de presse.

Le Parti des Finlandais (ex-"Vrais Finlandais ») a rapidement émergé dans la vie politique finlandaise ces dix dernières années, porté par le sentiment anti-immigration.

Arrivé à la tête de la formation en 2017 à la place du dirigeant de toujours Timo Soini, Jussi Halla-aho a durci la ligne, abandonnant le programme eurosceptique plus modéré pour un ton plus nationaliste et anti-islam.

En 2019, la formation avait décroché 17,5% lors des législatives, devant le deuxième parti à quelques longueurs du parti social-démocrate.

Son successeur doit être désigné lors d'un congrès en août.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.