/sports/hockey/canadien
Navigation

But de Nicolas Roy: quand un petit gars d’Amos joue les héros

HKN-HKO-SPO-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS-V-MONTREAL-CANADIENS---GAME-FOU
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Nicolas Roy ne pouvait trouver un meilleur endroit pour jouer les héros contre le Canadien.

• À lire aussi: Les Golden Knights égalisent la série

• À lire aussi: Les cinq cartes du match

• À lire aussi: Une ambiance de feu

Seulement 78 secondes étaient écoulées dans la première période de prolongation quand le joueur québécois, originaire d’Amos, est venu sceller l’issue de la rencontre. Sans aide par surcroît. 

« C’est un but important, il n’y a aucun doute là-dessus, a-t-il raconté. C’est une belle sensation de le faire à Montréal. J’ai toujours rêvé de marquer un but au Centre Bell. 

HKN-HKO-SPO-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS-V-MONTREAL-CANADIENS---GAME-FOU
Photo AFP

« Mais, de le réaliser en prolongation et en demi-finale, c’est au delà de mes espérances. D’autant plus que les membres de ma famille étaient sur place .»

Roy, âgé de 24 ans, avait aussi déjoué le gardien Carey Price deux jours plus tôt, alors que les gros canons de l’équipe, dont le capitaine Mark Stone, tardent toujours à trouver le fond du filet.

« Il est un rouage important au sein de notre équipe, a reconnu Max Pacioretty et je suis très heureux pour lui. »

Pari audacieux

Peter DeBoer a fait appel à Robin Lehner pour défendre la cage de son équipe lors de ce quatrième match crucial. Ce pari audacieux aura été, somme toute, fructueux.

«Cette décision n’a rien à voir avec ce qui est arrivé lors de la rencontre précédente, a prétendu l’entraîneur en chef des Golden Knights. La fatigue est un élément dont il faut tenir compte et, à un moment donné, il faut exploiter notre profondeur.»

Marc-André Fleury a été cloué au banc après avoir gaffé lors de la rencontre de vendredi.

Lehner, lui, n’en était qu’à son deuxième départ dans les présentes séries éliminatoires. À sa première sortie, il avait été particulièrement brouillon dans une défaite de 7 à 1 face à l’Avalanche du Colorado.

«Mon but, c’est d’aider cette équipe à gagner et à se rendre en finale, a dit le principal intéressé. Si nous sommes rendus aussi loin, c’est surtout grâce à Marc-André. Mais je tiens à remercier tous ceux, incluant vous les médias, qui ont douté de moi sur les réseaux sociaux. Vous avez été une source de motivation.»

On ne change pas une formule gagnante. Ne soyez pas surpris si Lehner est envoyé dans la mêlée lors du cinquième match demain à Las Vegas.

Quelques heures avant le début du quatrième match de la série les opposant au Canadien, les Golden Knights ont annoncé que leur directeur général, Kelly McCrimmon, avait reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

À VOIR AUSSI