/news/green
Navigation

Pourquoi aucune alerte avant cette tornade?

Les météorologistes ne voyaient pas de danger peu avant

Coup d'oeil sur cet article

Si les Mascouchois n’ont jamais reçu d’alerte gouvernementale lundi les prévenant d’une tornade, c’est que celle-ci n’a jamais été sur les écrans radars des météorologistes.

• À lire aussi: Tornade de Mascouche: leur toit s’envole à 100 mètres de la fondation

« On surveillait des cellules orageuses dans le secteur, mais aucune n’avait la signature d’une tornade », explique Marie-Ève Giguère, d’Environnement Canada.

C’est pour cette raison qu’on n’a pas envoyé d’alerte sur les téléphones pour prévenir les résidents du danger qui les guettait. 

Avec le système Québec En Alerte, l’organisme fédéral a la capacité de diffuser un message d’urgence lorsqu’un phénomène météorologique en cours est jugé menaçant pour la vie humaine. 

Alerte près de Québec 

C’est d’ailleurs ce qui est arrivé dans certains secteurs de Chaudière-Appalaches, quelques minutes après les événements destructeurs de Mascouche. 

À Lévis, mais aussi dans Lotbinière et en Beauce, des citoyens ont reçu une notification sur leur téléphone leur indiquant un risque de tornade imminent, un peu comme une alerte Amber quand survient la disparition d’un enfant ou lorsque le couvre-feu est devenu actif le 9 janvier.

Photo de l’alerte qui a été envoyée le 9 janvier dernier lors du début du couvre-feu au Québec.
Photo d'archives, Agence QMI
Photo de l’alerte qui a été envoyée le 9 janvier dernier lors du début du couvre-feu au Québec.

« On avait reçu des photos de nuages en entonnoir, ce qui est un indice pour la formation de tornades. Il n’y en a finalement pas eu, mais on a pu lancer une alerte au cas où », relate Mme Giguère.

Rien de tel n’avait été observé dans la région de Mascouche lundi après-midi. 

Très sérieux

Mais même quand on note des signes précurseurs, il n’est possible d’anticiper une tornade que dans un horizon d’une vingtaine de minutes, tellement ce genre de phénomène se forme rapidement. 

« Dites-vous que quand vous recevez une alerte sur votre téléphone à cause d’une tornade, c’est vraiment parce qu’elle n’est pas loin et qu’il faut se mettre à l’abri immédiatement », prévient la météorologiste d’Environnement Canada. 

Seuls quelques phénomènes météorologiques graves légitiment un Québec En Alerte. Outre une tornade, ce système d’urgence peut aussi être utilisé depuis cette année dans le cas de rafales allant jusqu’à 130 km/h ou pour des grêlons de plus de 7 cm de diamètre.  

QUÉBEC EN ALERTE... 

... émet automatiquement un message texte d’urgence à toutes les personnes visées, ce système interrompt les émissions de télévision et de radio, le temps de la diffusion de l’alerte.

... n’envoie les textos qu’aux personnes disposant d’un appareil de type LTE connecté au réseau, comme un téléphone intelligent.

... n’envoie pas toujours un message de fin d’alerte.

► Pour plus d’informations : www.alerte.gouv.qc.ca

À VOIR AUSSI :

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.