/news/green
Navigation

Tornade à Mascouche: à quelques secondes de la mort

Coup d'oeil sur cet article

Le 21 juin restera à jamais gravé dans l’esprit de Jacques Vachon. Le Mascouchois a évité de justesse d’être soufflé par la puissante tornade qui a semé la dévastation sur son passage et tué son ami et voisin Jacques Lefebvre.

• À lire aussi: Tornade mortelle: dame Nature a brisé bien plus que du matériel, cette fois

• À lire aussi: Tornade à Mascouche: «Des vents qui ont surement dépassé les 200 km/h»

• À lire aussi: Orages violents: le pire a été évité à Québec et en Beauce

Les deux hommes travaillaient ensemble sur la propriété de la victime, dans le croissant Nelligan, quand ils ont vu venir la tornade.

«On a vu un genre de tourbillon, une tornade. On a figé, a n’a pas bougé ni l’un ni l’autre jusqu’à ce que l’on voie des morceaux de bois et d’arbre voler», a raconté M. Vachon à TVA Nouvelles.

Les deux Jacques prennent leurs jambes à leur cou. M. Vachon se précipite chez lui. «J’ai juste eu le temps de fermer la porte, c’est ce qui m’a sauvé», a-t-il précisé. La tornade a emporté tout ce qu’il y avait dans sa cour.

«Cinq, six secondes pour rentrer chez moi»

Jacques Lefebvre a eu moins de chance. «On n’a pas eu le temps de se parler. Le courant d’air a passé à travers sa maison. [...] Je devais avoir cinq, six secondes pour rentrer chez moi. J’imagine qu’il a réalisé qu’il n’avait pas le temps de rentrer dans la maison, il a été dans la remise. Ensuite, ça a été comme un gros nuage noir. Le cabanon a levé dans les airs», a relaté Jacques Vachon.

Ce dernier n’a pas vu la tornade pulvériser le cabanon dans lequel son ami avait trouvé refuge. Il est ressorti de chez lui une fois la tornade passée.

«Je suis rentré dans sa maison, il y avait de la vitre partout. Je criais: “Jacques! Jacques! Jacques!” Il n’y avait pas de bruit. J’ai commencé à avoir un mauvais feeling. Quand les policiers sont arrivés, je leur ai dit que mon chum était là, que je ne le voyais plus. Je leur ai dit: “Je crois qu’il est décédé ou dans le champ en arrière”», a soufflé le Mascouchois, toujours sous le choc.

Jacques Lefebvre, la soixantaine, père de deux enfants et grand-père, a été tué lorsque sa remise a été détruite par la tornade. Son corps a été retrouvé dans le champ derrière sa propriété.

À VOIR AUSSI