/news/currentevents
Navigation

Tornade de Mascouche: le rêve d’une famille avec 4 enfants anéanti

tornade à Mascouche
Photo Chantal Poirier Mathieu Hamel et sa famille dont la maison est une perte totale.

Coup d'oeil sur cet article

Des parents de quatre jeunes enfants de moins de 10 ans qui souhaitaient rénover leur maison pour accueillir leur grande famille ont vu leur rêve s’anéantir par la tornade de Mascouche.

• À lire aussi: Tornade de Mascouche: leur toit s’envole à 100 mètres de la fondation

• À lire aussi: Pourquoi aucune alerte avant cette tornade?

Des larmes coulaient sur les visages de Mathieu Hamel et de sa femme Laurence Barbe mardi après-midi, au fur et à mesure qu’une pelle mécanique détruisait les restes de leur demeure qu’ils souhaitaient rénover depuis près de neuf ans.

« On voulait finalement faire ce projet l’année dernière, mais ce n’était pas possible avec la COVID-19. Et là, quand on commence les rénovations pour faire un deuxième étage, une tornade est venue arracher la maison. C’est une perte totale », raconte M. Hamel. 

Mathieu Hamel a regardé les restes de sa nouvelle maison se faire dé­­­molir mardi à Mascouche.
Photo Chantal Poirier
Mathieu Hamel a regardé les restes de sa nouvelle maison se faire dé­­­molir mardi à Mascouche.

Personne sur place

Le couple pense que les fondations sont aussi détruites par le phénomène naturel qui a soufflé en quelques secondes leur demeure située dans le croissant Nelligan. 

« Heureusement, il n’y avait pas d’employés ou quelqu’un de la famille dans la maison quand elle a été détruite. C’était une journée de congé sur le chantier », explique le père de famille. 

tornade à Mascouche
Photo Chantal Poirier

Selon les parents, leurs quatre enfants de moins de 10 ans ont été ébranlés par les événements. Ils ont tous vu la tornade détruire leur résidence en construction. 

« La tornade a commencé à prendre de l’ampleur aux alentours de 16 h. À ce moment-là, les enfants étaient dans l’autobus. Ils ont vu la maison voler en éclats d’assez près. C’était un choc. Pour nous, ça n’a juste pas de sens », témoigne M. Hamel. 

« Ils ont tous des réactions différentes. Mon plus grand est fâché. Le dernier ne veut plus du tout parler de la maison. Une de mes filles est stoïque. L’autre, elle n’arrête pas de pleurer », relate-t-il. 

tornade à Mascouche
Photo Chantal Poirier

Le père et la mère se sentent surtout chanceux que tous les membres de leur famille soient encore en vie. 

« Notre voisin est mort. C’est très émouvant pour nous tous. C’était un bon monsieur. On pense beaucoup à eux », confie le père de famille.  

tornade à Mascouche
Photo Chantal Poirier

Malgré les sombres événements qu’il a traversés cette semaine, le couple a toujours l’intention de construire sa maison de rêve à Mascouche. 

tornade à Mascouche
Photo Chantal Poirier

Ne pas se décourager

Pour l’instant, toute la famille est accueillie chez les parents de Laurence Barbe, qui était trop sous le choc des événements pour discuter avec Le Journal mardi. 

« C’est un endroit de rêve. C’est la deuxième tornade à survenir dans notre ville, mais ce n’est pas ça qui va nous décourager à rebâtir dans le futur. Mais on attend l’évaluation des assurances avant de prendre des décisions finales pour la suite. Tout ça est surréel », laisse tomber Mathieu Hamel.

À VOIR AUSSI: