/sports/hockey/canadien
Navigation

Célébrations et rassemblements: un conseil à la population en cas de débordements après le match du Canadien

Coup d'oeil sur cet article

Les célébrations de la fête nationale combinées au beau temps, mais aussi au match de hockey crucial qui se jouera à Montréal ce soir, pourraient provoquer des mouvements de foule, mais le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) se dit prêt à assurer la sécurité des citoyens.

• À lire aussi: Des fleurs pour les défenseurs du Canadien

Bien qu’il n’y ait presque pas eu de débordements depuis le début des séries éliminatoires, le SPVM est prêt à tout et invite la population à faire preuve de civisme. 

«Il y a toujours des gens qui vont se mêler au groupe, ou qui sont peut-être déjà, même, dans le groupe, et [qui] vont en profiter. Parfois, il va y avoir un effet d’entraînement. Ce sont souvent des gens qui ne savent pas comment exprimer leur joie autrement qu’en brisant des vitrines», exemplifie Manuel Couture, agent relationniste au SPVM, à TVA Nouvelles.

Le SPVM assure qu’il s’adaptera à la foule, mais offre un conseil aux citoyens qui ne veulent pas être mêlés aux possibles débordements. 

«Si vous voyez qu’il commence à y avoir du grabuge, essayez de prendre le plus de distance possible, laissez les policiers travailler afin qu’on puisse se concentrer sur ce petit groupe-là et non sur une foule compacte», explique l’agent Couture. 

Les derniers débordements à Montréal se sont déroulés le 7 juin dernier. Une personne avait alors été arrêtée pour voies de fait sur un policier.

Des méfaits avaient été commis devant le Centre Bell après la victoire du Canadien contre les Jets de Winnipeg. 

Des feux d’artifice avaient été lancés en direction des policiers par des manifestants, qui avaient également brisé une autopatrouille.

À voir aussi: