/sports/jo
Navigation

Cinq athlètes du Québec à surveiller aux Jeux olympiques de Tokyo

Cinq athlètes du Québec à surveiller aux Jeux olympiques de Tokyo
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La liste pourrait être beaucoup plus longue, mais dans le cadre de la Fête nationale du Québec, voici les noms de cinq athlètes de la Belle Province qui seront intéressants à surveiller lors des prochains Jeux olympiques de Tokyo, du 23 juillet au 8 août. 

  • Meaghan Benfeito, plongeon

Déjà gagnante de trois médailles olympiques, la plongeuse Meaghan Benfeito en sera à ses derniers Jeux. Elle tentera de bien compléter sa carrière, à l’épreuve individuelle (à la plateforme), mais aussi en synchro avec l’Albertaine Caely McKay. Dans cette même discipline, il faudra notamment garder à l’œil Jennifer Abel, au 3 mètres, et le duo qu’elle complète avec Mélissa Citrini-Beaulieu en synchro.

  • Marc-Antoine Blais-Bélanger, escrime

Sa présence aux Jeux olympiques de Tokyo est inattendue. Le Québécois Marc-Antoine Blais-Bélanger a obtenu son billet, en mai, à la suite d’une victoire à la compétition de qualification olympique de San José, au Costa Rica. Or, il y a lieu de mentionner que Blais-Bélanger s’est déplacé à ses frais pour participer à ce tournoi de la dernière chance. Le Québécois de 26 ans voudra sans doute continuer de surprendre.

  • Maude Charron, haltérophilie

Âgée de 28 ans, l’haltérophile Maude Charron a décroché l’or aux Championnats panaméricains au mois d’avril dernier, établissant des records continentaux chez les 64 kilogrammes à l’arraché (107 kg), à l’épaulé-jeté (133 kg) et, logiquement, au cumulatif (240 kg). L’athlète originaire du Bas-Saint-Laurent sera à surveiller à ses premiers Jeux olympiques.

  • Jacqueline Simoneau, natation artistique

Membre de l’équipe nationale de natation artistique depuis 2012, Jacqueline Simoneau, 24 ans, est la tête d’affiche pour le Canada. Aux Jeux olympiques de Rio, en 2016, elle avait pris le septième rang, en duo, avec sa partenaire de l’époque, Karine Thomas. Au programme pour les Jeux de Tokyo : les duos, mais aussi les équipes. Le Canada est une nouvelle fois représenté par bon nombre de Québécoises.

  • Laurence Vincent Lapointe, canoë

Sa place n’est pas encore confirmée à 100 %, mais les chances de Laurence Vincent Lapointe de participer aux Jeux olympiques de Tokyo semblent très bonnes. Pour résumer le dossier, le Canada poursuit ses démarches afin de qualifier une deuxième équipe de C-2 auprès de la Fédération internationale de canoë. Si ce privilège est accordé, la Trifluvienne, multiple championne du monde, aura également le droit de prendre part à l’épreuve individuelle de cette discipline faisant ses débuts olympiques à Tokyo, du côté féminin.

La liste complète des Québécois aux Jeux de Tokyo

Liste des autres athlètes originaires du Québec officiellement nommés pour les Jeux olympiques de Tokyo, selon le site web d’Équipe Canada. Il est à noter que certaines disciplines n’ont pas encore annoncé formellement l’identité des représentants :

• Andrée-Anne Côté (natation artistique)

• Ariane Bonhomme (cyclisme sur piste)

• Audrey Joly (natation artistique)

• Camille Fiola-Dion (natation artistique)

• Evelyne Viens (soccer)

• Florence Maheu (canoë-kayak/slalom)

• Gabriella Page (escrime)

• Hugo Barrette (cyclisme sur piste)

• Hugo Houle (cyclisme sur route)

• Karol-Ann Canuel (cyclisme sur route)

• Katerine Savard (natation)

• Kristel Ngarlem (haltérophilie)

• Lauriane Genest (cyclisme sur piste)

• Mary-Sophie Harvey (natation)

• Mathieu Bilodeau (athlétisme)

• Maximilien Van Haaster (escrime)

• Oliver Bone (voile)

• Rachel Leblanc-Bazinet (haltérophilie)

• René Cournoyer (gymnastique)

• Rosalie Boissoneault (natation artistique)

• Tali Darsigny (haltérophilie)