/weekend
Navigation

Animaux: Marie-Ève Bourassa et Nabu

WE 0626 Animaux
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Nabuchodonosor Roi de Babylone : c’est le nom du chat de Marie-Ève Bourassa, un Rex Cornish âgé de 10 ans. Nabu pour les intimes... Et parce que c’est plus court. Un doux sobriquet pour un gentil minou.

1. Quelle est la raison qui vous a poussé à avoir ce chat chez vous ?

J’ai grandi avec des animaux (ma mère faisait, et fait toujours, l’élevage de chiens). Bref, je les aime beaucoup, ces belles bêtes ! J’ai toujours eu des chats. Jeune, j’avais un siamois. Étant légèrement allergique, ce n’était pas facile de trouver le bon compagnon. J’ai donc arrêté d’avoir des chats, mais quand j’ai lu que les rex étaient moins allergéniques, je l’ai adopté et avec Nabu, ça se passe bien !

2. Pourquoi avoir choisi ce nom ?

C’était un clin d’œil à un sketch de R.B.O. (Devine le mot) où quelqu’un devait mimer le mot Nabuchodonosor Roi de Babylone. On trouvait ça drôle donc on a gardé l’idée pour Nabu.

3. Pourquoi êtes-vous plus « chat » ou « chien » ?

Pas mal les deux. J’espère avoir un chien un jour, mais en ville, c’est plus compliqué. Il nous faudra une cour arrière et de l’espace.

4. Comment décrire en quelques phrases la personnalité de votre animal ?

Il a toute une personnalité. Il parle beaucoup ; il nous répond. Il aime qu’il y ait toujours du monde à la maison. Il ne supporte pas la solitude. Il est toujours avec nous, comme un chien. Il nous jase quand on arrive à la maison. Il nous chicane si on part toute la journée. Il est tellement gentil et affectueux. Il est tout le temps collé sur nous. Il cherche la chaleur. Il se couche sur moi quand je travaille. L’hiver, il me réchauffe.

5. Racontez-nous un fait cocasse, inusité ou particulier concernant Nabu.

Quand il veut quelque chose, il fait quelque chose de drôle : il se tient sur ses pattes arrière et nous envoie la main, un peu comme des saluts, avec ses pattes avant.

6. Racontez-nous un de ses mauvais coups.

Bien que Nabu ait une fontaine d’eau et de l’eau fraîche en permanence, il semble que l’eau soit toujours meilleure dans nos verres. J’ai d’ailleurs abdiqué et le laisse faire, car il a eu des pierres dans la vessie et doit boire de l’eau. Une nuit, en buvant dans mon verre d’eau sur la table de nuit, il l’a renversé sur moi. Heureusement, c’était l’été et il faisait chaud !

7. Quel est son endroit préféré ?

Être sur nous, sinon, à n’importe quel endroit où il fait chaud : sous les couvertures quand le lit est défait, au-dessus du calorifère, dans un rayon de soleil, etc.  

8. Qu’auriez-vous aimé savoir avant d’obtenir Nabu ?

Il a fait un blocage urinaire à 3 ans. C’était très grave (une urgence vétérinaire) et il a beaucoup souffert et aurait pu mourir. J’avais été mal conseillé sur la nourriture au départ, d’où le
problème. Depuis ce temps, il va bien !

9. Qui s’occupe de votre animal lorsque vous partez en vacances ?

Ma belle-mère vient passer la semaine avec lui, autrement, il s’ennuierait beaucoup trop. Nabu a besoin d’une présence à temps plein sinon il se fâche et crie dans l’appartement.

À PROPOS DE MARIE-ÈVE BOURASSA :

  • Romancière et scénariste québécoise, elle a récemment publié La guêpe, un roman jeunesse (Édition de la bagnole) et Tout écartillées, un polar (VBL Éditeur).
  • Elle est l’auteure de la trilogie Red Light, qui a reçu de nombreux prix dont le prix Arthur-Ellis du meilleur roman policier en français.