/weekend
Navigation

Apprendre à se connaître soi-même

Serge Marquis
Photo courtoisie, Laurence Labat Dr Serge Marquis

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir gagné l’estime de dizaines de milliers de lecteurs avec son humour, sa sensibilité et ses connaissances, dans le best-seller Pensouillard le hamster, le médecin spécialiste en santé communautaire Serge Marquis propose des clefs pour mieux se connaître soi-même et se comprendre enfin dans son nouvel ouvrage, JE. Ses propos offrent des clefs pour calmer le JE, cette part de chacun de nous, les humains, qui se laisse vite envahir par des perceptions négatives. 

Ce que le Dr Serge Marquis appelle le JE, c’est cette part de soi qui se sent agacée, malmenée, menacée, déprimée, en réponse à différents stimuli. Le JE fonctionne de manière facile toute simple, mais il faut faire un effort conscient pour mettre un frein à ses emportements et s’en libérer.

Perte de repères

À son avis, la crise de la Covid-19 a entraîné une profonde perte d’identité, des pertes de repères dans le milieu du travail et dans la sphère familiale et relationnelle. 

« Les repères sont perdus au travail : il y a plein de gens qui se retrouvent à la maison en télétravail alors que jamais ils n’auraient imaginé de faire ça. Ils n’ont plus de réunions d’équipe ou bien ils en ont virtuellement, mais il n’y a plus du tout le même rapport. La “machine à café” n’existe pas virtuellement. » Il s’agit pour lui d’un virage majeur, « révolutionnaire pour beaucoup de monde ». 

Même chose pour ce qui concerne la vie personnelle, le couple, les enfants. « On a vécu beaucoup collés les uns sur les autres, dans la maison 24 heures sur 24. Il y a bien des couples qui n’ont pas tenu le coup. Je ne sais pas si on aura des statistiques là-dessus, mais juste dans mon entourage, ce qu’on a entendu, c’est impressionnant, les couples qui ne sont pas capables de connecter et de rester ensemble. »

L’enseignement à la maison, le télétravail, garder les enfants à la maison, tout cela bouleverse également l’univers de la connaissance de soi. « Qui suis-je, moi, devant tous ces phénomènes-là ? J’ai été habitué à un fonctionnement X et tout d’un coup, il n’y a plus rien de ça qui tienne. Zéro. Alors, qui suis-je ? Il y a plein de gens qui se remettent en question complètement. La preuve de ça, c’est que j’en soigne. »

En consultation virtuelle, le Dr Marquis reçoit en effet des gens qui sont « vraiment perdus ». « Ils n’ont plus de repères. Qu’on le veuille ou non, prendre son auto le matin, faire le trajet entre la maison et le lieu de travail, pour du monde, c’était un espace de transition. » 

Des êtres de relations

L’univers des relations interpersonnelles, dans la famille élargie et avec les amis, est aussi bouleversé. « J’ai l’impression qu’on sous-estime l’impact que ça a sur ce que nous sommes parce qu’à la base, on est des êtres de relations. C’est fondamental. 

« J’ai l’impression qu’on est en train d’anesthésier des affaires, de geler des affaires pour passer au travers », dit-il. Le retour à la « normale » risque d’être brutal. « Ça va ressortir au moment où on pourra passer à d’autres choses, sous forme de fatigue, de certains problèmes de santé, etc. Ça doit commencer d’ailleurs à se manifester. 

« Le cœur de toute la patente, c’est qu’on est des êtres de relations, et se connaître soi-même, c’est découvrir ça. Au-delà de tous les JE qu’on peut imaginer, on est des êtres de relations, et c’est ça qu’on est en train de découvrir. Il y a un paquet de maux qui sont liés au fait que nous sommes privés de ça – privés de ce que nous sommes. »


◆ Serge Marquis est médecin spécialiste en santé communautaire et titulaire d’une maîtrise en médecine du travail.

◆ Il a développé un intérêt pour le stress, l’épuisement professionnel et la détresse psychologique.

◆ Il est consultant dans le domaine de la santé mentale.

◆ Il est l’auteur de Pensouillard le hamster, vendu à plus de 75 000 exemplaires au Québec et traduit dans plusieurs langues.

EXTRAIT

<b><i>JE</i></b><br>
Serge Marquis<br>
Éditions Édito<br>
312 pages
Photo courtoisie, Éditions Edito
JE
Serge Marquis
Éditions Édito
312 pages

« Socrate avait certainement observé que c’est notre “toi-même” qui jouait avec les commutateurs, et plus avec le commutateur d’inconfort qu’avec celui du bien-être. On sait d’ailleurs maintenant pourquoi... C’est, chez notre “toi-même”, une très vieille habitude. Il s’est un jour branché, probablement par mégarde, sur le système nerveux, qui a pour fonction d’assurer la survie. Voilà pourquoi deux “toi-même” en viennent aujourd’hui à s’arracher des rouleaux de papier de toilette dans les allées d’un supermarché, comme on a pu le voir pendant la pandémie de la Covid-19 ; ils confondent survie et confort. D’où l’importance de suivre le conseil du grand philosophe : cela permet d’éviter l’apparition des massues et des peaux de bête quand il y a pénurie de papier de toilette. »