/sports/soccer
Navigation

Belgique–Portugal: une confrontation digne d’une finale

Belgique–Portugal: une confrontation digne d’une finale
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les champions en titre de l’Euro, les Portugais, ont la vie dure lors de cette édition 2020. Les vainqueurs de 2016 ont rejoint les seizièmes de finale par la porte de derrière et croiseront sur leur route les Belges, que plusieurs voient déjà champions.

• À lire aussi: Euro: l’Italie arrache son quart au bout de la nuit, le Danemark épate

• À lire aussi: Euro: place maintenant aux choses sérieuses

Dans un groupe F «de la mort» qui a rempli toutes ses promesses, le Portugal a battu facilement la Hongrie et a perdu contre l’Allemagne, avant de sauver sa qualification avec un match nul face à la France.

La Belgique, elle, n’a jamais tremblé avec des adversaires à sa portée. Les troupiers de Roberto Martinez n’ont accordé qu’un seul but, aux Danois, lors de la seconde journée.

Belgique–Portugal: une confrontation digne d’une finale
AFP

Les Diables rouges ont sans nul doute une formation plus complète que celle de leurs adversaires de dimanche, avec une belle stabilité à l’attaque, au milieu, en défense et devant le filet. Kevin De Bruyne est une bouffée d’air frais au centre du terrain, et Romelu Lukaku est l’un des joueurs les plus dangereux dans l’axe.

Cristiano Ronaldo qui, à 36 ans, dispute peut-être son dernier Euro, s’est assuré de laisser sa marque en égalant le record de buts en sélection de l’Iranien Ali Daei. Avec cinq buts lors de ce tournoi et maintenant 109 filets internationaux en carrière, «CR7» sera comme toujours le joueur à surveiller.

Les Néerlandais en mission

Avec les Italiens et les Belges, les Néerlandais sont les seuls à avoir conservé une fiche parfaite lors de la phase de groupes. De plus, ils ont montré le meilleur rendement en attaque avec huit buts inscrits.

On voit bien mal comment les Tchèques pourraient arriver à lutter contre les Pays-Bas, même si ces derniers joueront un premier match loin d’Amsterdam. Avec un possible duel face au Danemark au prochain tour, le chemin vers les demi-finales semble déjà tout tracé pour les «Oranjes».

La République tchèque a montré qu’elle pouvait composer avec des formations rapides en limitant les Anglais à un but lors de la troisième journée. Encore aurait-il fallu marquer, cependant.

Un seul homme a inscrit les trois buts tchèques dans ce tournoi: Patrik Schick.

Horaire du 27 juin  

12h: Pays-Bas c. République tchèque

Les Pays-Bas tenteront de conserver leur fiche parfaite face à une très négligée République tchèque. Les Néerlandais ont toutefois été vaincus par ceux-ci lors de leurs deux dernières rencontres.

15h: Belgique c. Portugal

Une finale avant la finale. Il s’agit d’un premier vrai test pour la Belgique à cet Euro, les Diables rouges se retrouvant peut-être dans la partie la plus corsée du tableau.

LE HÉROS DU JOUR  

Federico Chiesa

En marquant le premier but de la prolongation, Federico Chiesa a sûrement évité un nouveau moment embarrassant pour l’Italie, qui a bien failli échapper son match face à l’Autriche. La reprise vidéo aurait aussi pu être un bon choix, elle qui a fait toute la lumière sur le but sur un hors-jeu de Marko Arnautovic, au grand dam des Autrichiens.