/finance/real-estate
Navigation

Cinq choses à ne pas oublier au moment d’un déménagement

Coup d'oeil sur cet article

Faites-vous partie des milliers de Québécois qui profiteront de l’été pour s’installer dans un nouveau logement ? Voici un aide-mémoire à garder près de vous pour déménager l’esprit tranquille. 

• À lire aussi: Contrer la hausse abusive des loyers en cédant son bail

• À lire aussi: Laval: un service pour vous aider à trouver un logement à louer

1. Avertissez l’autre parent  

Vous avez eu des enfants avec un ex-conjoint avec lequel vous étiez marié ? Vous devez généralement lui envoyer un avis écrit au moins 60 jours avant tout déménagement important. Votre ex aura ensuite 30 jours pour s’y opposer. Vous pouvez alors recourir à la médiation familiale pour vous entendre.  

2. Réservez votre déménageur  

Si vous faites appel à des professionnels, signez à l’avance un contrat avec eux. En cas de conflit, vous aurez ainsi une preuve écrite des détails de votre entente, comme la date du déménagement et le coût estimé.  

3. Effectuez votre changement d’adresse  

Prévenez les différents organismes susceptibles de vous écrire (par exemple, Hydro-Québec). Ça pourrait vous éviter de payer des factures en retard !

Utilisez le Service québécois de changement d’adresse afin d’informer sept ministères à la fois. 

Puis, faites réacheminer le courrier à votre nouvelle adresse à l’aide de Postes Canada.  

4. Annulez vos abonnements  

Vous étiez abonné au gym ou à une autre activité dans votre région ? Vous pouvez annuler le contrat sans frais ni pénalité si vous n’avez pas eu accès aux services ou à l’équipement offert. 

Dans le cas contraire, des frais s’appliqueront probablement.  

5. Cédez ou encore sous-louez votre bail   

Envisagez la cession ou la sous-location si vous devez déménager avant la fin du bail. Vous devez d’abord envoyer un avis écrit à votre propriétaire. Ce dernier aura 15 jours à compter du moment où il reçoit cet avis pour y répondre. Il ne peut pas refuser la sous-location ou la cession de bail sans motif sérieux.   

Texte informatif – Ce texte ne constitue pas un avis juridique; il est recommandé de consulter un avocat ou un notaire pour un tel avis. Éducaloi est un organisme à but non lucratif dont la mission est d’informer les Québécois de leurs droits et obligations dans un langage clair».

À VOIR AUSSI