/sports/soccer
Navigation

Euro: la Belgique à l’arraché

Le Portugal méritait un bien meilleur sort

FBL-EURO-2020-2021-MATCH39-BEL-POR
Photo AFP Thorgan Hazard (à droite) célèbre son but, l’unique réussite du match entre la Belgique et le Portugal, dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

Il y aura un nouveau champion à l’Euro, car la Belgique s’est accrochée pour défaire le Portugal 1 à 0 dans une fin de match endiablée à Séville.

• À lire aussi: Euro: match piège pour la France

Les Belges avaient pris l’avance à la 42e minute sur un but de Thorgan Hazard, qui a battu Rui Patricio d’une puissante frappe dans la lucarne.

Les Portugais avaient pourtant dominé cette première demie et, d’ailleurs, tout le reste du match, avec 24 tirs contre seulement 6 pour la Belgique, qui a marqué sur son seul tir cadré de la rencontre.

Les Portugais ont tout tenté pour battre Thibaut Courtois, sans y parvenir, Raphaël Guerreiro frappant le poteau avec moins de dix minutes à jouer.

Le match pourrait avoir coûté cher aux Diables rouges, car Kevin De Bruyne et Eden Hazard sont tous deux sortis sur blessure. Les Belges auront besoin d’eux en quart de finale contre l’Italie.

Opportunisme

Les Belges ont fait preuve d’opportunisme en marquant sur leur seule occasion de la rencontre.

« Dans un match comme celui-ci, il faut saisir les chances à deux mains. Le gardien s’attendait à ce que je tire dans l’autre coin alors le ballon est entré », a expliqué l’unique buteur du match, Thorgan Hazard.

Thomas Vermaelen a tout de même admis que ses coéquipiers et lui s’en étaient bien tirés dans les circonstances.

« En première demie, on appliquait de la pression sur le Portugal, mais en regardant la deuxième demie, nous sommes chanceux de l’avoir emporté. »

Et du côté portugais, on était incrédule d’avoir ainsi laissé échapper un match qu’on a dominé.

« On a créé plus d’occasions que la Belgique, a laissé tomber le milieu Joao Palhinha. En première demie, on a bien dominé le jeu et je ne me rappelle pas une autre occasion de marquer que sur leur but. »

Surprise tchèque 

Dans l’autre rencontre au programme, la République tchèque a causé toute une surprise en défaisant les Pays-Bas par la marque de 2 à 0, à Budapest.

Les Néerlandais se sont trouvés à la peine quand ils sont tombés à dix joueurs à compter de la 55e minute.

D’abord pénalisé d’un carton jaune, Matthijs de Ligt a finalement reçu un rouge après la révision vidéo pour avoir posé sa main sur le ballon en tentant de freiner l’attaquant tchèque Patrik Schick.

Matthijs de Ligt
Photo AFP
Matthijs de Ligt

« Après le rouge, nous avons eu de la difficulté à leur mettre de la pression et ils sont juste devenus encore plus difficiles », a reconnu Georginio Wijnaldum.

Tomas Holes a marqué sur une tête à la 68e minute et s’est ensuite fait le complice de Patrik Schick, qui a inscrit son quatrième but du tournoi à la 80e.

Les Tchèques affronteront l’autre vainqueur surprise, le Danemark, en quart de finale.

Difficile

Favoris, les Néerlandais n’ont jamais réussi à trouver de solution au casse-tête tchèque. « L’ensemble de la partie a été difficile pour nous, a admis Wijnaldum. Nous avons été incapables de composer avec la pression qu’ils nous ont imposée. Nous avons créé quelques chances en première demie, mais pas assez. »

Auteur du carton rouge, Matthijs de Ligt estime que tout allait bien jusque-là.

« Je crois que nous avions le contrôle de la partie. Nous avons eu quelques chances, surtout en première demie. Je n’ai pas l’impression qu’ils ont créé beaucoup d’occasions, mais le carton rouge a évidemment changé la donne. »

Le sélectionneur néerlandais, Frank de Boer, croit avec un peu d’optimisme que son équipe faisait un bon match avant de se retrouver en déficit numérique.

« Ils ont été des adversaires difficiles, mais je crois que nous étions meilleurs avant le rouge, nous dominions le match. »

Mais les Pays-Bas n’ont qu’eux-mêmes à blâmer puisqu’ils ont eu des occasions de marquer, mais n’en ont pas profité, notamment sur celle de Donyell Malen, une dizaine de minutes avant le rouge. 

Le héros du jour  

EDEN HAZARD

FBL-EURO-2020-2021-MATCH39-BEL-POR
Photo AFP

Son nom ne figure pas sur la feuille de pointage, mais il a disputé un excellent match pour la Belgique en causant toutes sortes de problèmes en milieu de terrain pour réfréner les prétentions portugaises. Il a été le meilleur joueur de son équipe dans ce match.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.