/sports/soccer
Navigation

Euro: match piège pour la France

TOPSHOT-FBL-EURO-2020-2021-MATCH35-POR-FRA
Photo d'archives, AFP La France, qui a terminé au premier rang du « Groupe de la mort », ne doit pas prendre la Suisse à la légère lundi.

Coup d'oeil sur cet article

On en est déjà à l’avant-dernière journée de la ronde huitièmes de finale et on a droit à deux duels intrigants.

• À lire aussi: Euro: la Belgique à l’arraché

À 15 h, la France affrontera la Suisse dans une rencontre qui semble être inégale, mais il ne faudrait pas compter les Suisses pour battus trop vite.

Les Français se sont extirpés du groupe de la mort avec une fiche d’une victoire et deux matchs nuls. Les Bleus ont livré de bonnes prestations, mais n’ont pas encore été pleinement convaincants.

La bonne nouvelle, c’est que Karim Benzema est venu pour jouer après un purgatoire de plus de cinq ans. La moins bonne, c’est que Kylian Mbappé tarde toujours à trouver ses ailes.

Défensive serrée

Les Suisses ont terminé troisièmes du groupe A avec un dossier d’une victoire, un revers et un match nul.

Ils ont tenu tête aux Gallois et ont battu les Turcs, mais ils se sont inclinés lourdement contre les Italiens.

Et c’est là que l’on doit se questionner puisqu’a priori, l’Italie et la France possèdent le même genre de qualité

Pour que la Suisse puisse rivaliser avec la France, elle devra offrir un jeu défensif très serré.

Pas convaincants

À midi, la Croatie sera opposée à l’Espagne dans un match mettant en vedette deux équipes qui n’ont pas été convaincantes en phase de groupe.

En effet, les Croates ont cumulé une fiche d’une victoire, une défaite et un verdict nul et ont eu besoin d’une victoire de 3 à 1 sur l’Écosse au dernier match afin d’obtenir leur billet pour la phase éliminatoire.

Quant aux Espagnols, mis à part une raclée de 5 à 0 infligée à la Slovaquie à leur dernière rencontre, ils n’ont été guère impressionnants avec des verdicts nuls de 0 à 0 contre la Suède et 1 à 1 contre la Pologne.

On se retrouve donc en présence de deux équipes qui n’ont pas encore réellement pris leur envol. Les Espagnols, autrefois dominants, et les Croates, finalistes de la dernière Coupe du monde, ont ce qu’il faut pour donner un bon spectacle.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.