/news/society
Navigation

Baromètre de ce que feraient les Québécois s’ils gagnaient 1M$

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, Le Journal, en collaboration avec la firme Léger, dévoile un coup de sonde sur une variété de sujets qui vous touchent de près ou de loin. Notre Baromètre mesure ainsi ce qui vous fait vibrer ou sourciller en tant que Québécoise et Québécois, jeune et moins jeune, francophone, anglophone ou allophone, à Montréal ou en région.

Que feriez-vous avec 1 million $ ?

1. Je donnerais de l’argent à ma famille : 64 %

Photo Adobe Stock

2. Je partirais en voyage : 44 %

Photo Adobe Stock

3. J’essaierais de réaliser des rêves que je n’ai pas pu réaliser dans ma vie : 43 %

Photo Adobe Stock

4. Je réglerais mes dettes et rembourserais mes prêts : 40 %

Photo Adobe Stock

5. Je m’achèterais une nouvelle maison : 36 %

Photo Adobe Stock

6. Je ferais des dons à des œuvres caritatives : 34 %

7. Je m’achèterais une nouvelle voiture : 33 %

8. J’économiserais de l’argent pour ne pas le perdre : 33 %

9. J’aiderais directement les gens dans le besoin : 27 %

10. Je donnerais de l’argent à mes amis : 23 %

11. Je ne ferais que des petits achats sans rien changer à ma façon de vivre : 22 %

12. Je garderais le secret : 19 %

13. J’investirais à la Bourse : 19 %

14. J’arrêterais de travailler : 18 %

15. Je changerais complètement de vie : 9 %

16. Je créerais ma propre entreprise : 9 %

17. J’irais vivre dans un autre pays : 6 %

18. Je ne changerais rien : 6 %

19. Je changerais de conjoint ou de conjointe : 1 %

20. Je changerais de cercle social : 1 %


Méthodologie

Le sondage a été réalisé en deux temps. Une question ouverte a été posée aux panélistes LEO (Leger Opinion) pour qu’ils soumettent ce qu’ils feraient avec 1 million $. Ensuite, un sondage scientifique a été réalisé auprès d’un millier de Québécoises et Québécois représentatifs du 5 au 7 juin 2021 sur la base des actions les plus mentionnées.   


  • Philippe Léger, Le Journal de Montréal  

Le constat

Qui n’a jamais rêvé de gagner le million à la loterie et de réaliser ses rêves ? Partir en voyage, régler ses dettes, arrêter de travailler, s’acheter une maison, changer de voiture, investir à la Bourse ou lancer sa propre entreprise sont les premières dépenses que feraient les Québécois. 

La surprise

Si nous venions à gagner le million, 64 % d’entre nous en distribueraient d’abord à sa famille. Puis, 34 % le partageraient avec des œuvres caritatives et 27 % aideraient les gens directement dans le besoin. Nous sommes globalement bienveillants, du moins selon ce qu’on en dit ! 

Déception

Si vous êtes une femme âgée de plus de 50 ans et que vous vivez en banlieue, vous êtes probablement plus altruiste : vous voulez d’abord aider votre famille, vos amis et les œuvres caritatives. Si vous êtes un homme de 18 à 34 ans, vous êtes davantage tourné sur vous-même : vous souhaitez économiser, acheter une maison ou investir en Bourse.

La famille d’abord !

  • Mario Dumont, Le Journal de Montréal

Les Québécois sont des gens de famille. Nous l’avons entendu mille fois pendant la pandémie : le plus dur c’est de ne pas pouvoir voir les gens de notre famille. Ce trait de caractère se confirme lorsqu’on nous place devant l’hypothèse d’un gain majeur à la loterie. Donner à la famille arrive seul en tête, loin devant le deuxième choix.

D’ailleurs, il ressort de ce sondage une bonne dose d’altruisme et de générosité. Parmi les dix premiers choix, quatre consistent à aider. En plus de la famille, le Québécois veut partager sa nouvelle richesse avec ses amis ou avec des gens dans le besoin. 

Fais tes valises !

Lorsqu’on additionne les pourcentages, l’idée de donner arrive même un peu devant l’idée de se faire plaisir à soi-même. En matière de petites douceurs pour soi-même, il est intéressant de constater que les voyages arrivent devant la nouvelle maison et la voiture neuve. 

Je suis assez convaincu que nous aurions eu des résultats fort différents il y a une génération, et encore plus différents si on remontait à deux générations. Les Québécois adorent voyager et cette tendance continue à se renforcer. Le sondage nous indique qu’avec un budget soudainement plus gros, ils seraient nombreux à faire des voyages plus complexes vers des destinations plus exotiques. 

Parmi les dix premiers choix, quatre consistent à donner, quatre suggèrent de se gâter, et les deux autres ? Améliorer ses finances personnelles. Payer ses dettes et économiser... ennuyeux. Pourtant, lorsqu’on observe les taux d’endettement des ménages, ce serait peut-être une bonne idée pour plusieurs. 

Heureux au boulot... et en couple ?

J’observe aussi que les Québécois semblent globalement heureux au travail. Arrêter de travailler arrive loin, au 14e rang, avec moins de 20 %. Quelqu’un qui déteste son boulot pense à ça plus vite.

Conseil aux 1 % qui changeraient de conjoint en cas de gain à la loterie : je ne suis pas champion du courrier du cœur, mais vous devriez peut-être y voir, même sans gros lot.


Faites la différence

Les résultats de ce sondage vous font réagir ? Envoyez-nous vos lettres d’opinion pour participer à la discussion à l’adresse suivante: faitesladifference@quebecormedia.com

Vous aimeriez vous aussi répondre à des sondages?

Inscrivez-vous à LEO, le panel de Léger : https://bit.ly/3raMw62