/news/transports
Navigation

La pandémie a fait chuter les accidents de transport

La pandémie a fait chuter les accidents de transport
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La mise sur pause de larges pans de l’économie mondiale en raison de la pandémie de COVID-19 a fait chuter en 2020 le nombre d’accidents de transport, autant dans les airs que sur les mers et sur les rails, selon le rapport annuel du Bureau de la sécurité des transports (BST). 

• À lire aussi: Ottawa interdira la vente de véhicules légers à essence en 2035

• À lire aussi: Pénurie de main d’œuvre: Québec verse 30 millions $ en formation

Sans surprise, le secteur de l’aviation, le plus directement affecté par la crise sanitaire, a connu la chute la plus importante. Il y a eu, l’année dernière, 170 accidents de transport aérien, contre 227 (-25 %) accidents en 2019 et contre une moyenne de 251 (-32 %) accidents lors de la décennie 2010-2019.

Même son de cloche pour les accidents de train, alors que 965 accidents ferroviaires ont été signalés au BST en 2020, soit une baisse de 23 % par rapport aux 1256 accidents enregistrés en 2019, et une baisse de 11 % par rapport à la moyenne de 1083 accidents entre 2010 et 2019.

De ce nombre, seulement 4 % impliquaient des trains de voyageurs, contre 34 % pour les trains de marchandises et 62 % qui étaient «principalement constitués de wagons isolés ou de coupes de wagons, de locomotives et de véhicules d’entretien».

Le nombre de morts a connu une baisse similaire, passant d’une moyenne décennale de 73 morts à 59 morts en 2020.

Même les pipelines ont eu une année moins mouvementée. En moyenne, entre 2010 et 2019, le nombre d’événements (que le BST ne qualifie pas d’«accident» en soi) était de 124, alors qu’en 2020, il n’y en a eu que 81. Le BST explique que «les écarts dans les nombres signalés au cours de cette période pourraient être dus à une variété de facteurs, dont des modifications à la réglementation et aux définitions».

À ce sujet, la Régie de l’énergie a livré en mai un rapport dans lequel elle constate que la consommation globale de produits pétroliers raffinés avait chuté de 15 % au pays en 2020.

L’effet de la pandémie s’est aussi fait ressentir sur les mers, mais de façon beaucoup moins importante, avec 262 accidents maritimes en 2020, en très légère baisse par rapport aux 267 accidents en 2019 et à la moyenne décennale de 289.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.