/sports/opinion/columnists
Navigation

À la découverte du Lac Parke

CABANA
Photo courtoisie Michel Simard, à gauche, et Gilles Dubois ont pu profiter de la générosité des lacs de la réserve de Portneuf.

Coup d'oeil sur cet article

Lorsque l’ancien directeur de la réserve faunique de Portneuf, Mathieu Caron, m’avait offert de découvrir son secteur du lac Parke rajeuni, je ne savais vraiment pas ce qui m’attendait.

« Vous allez constater que nous avons mis en place de nouvelles infrastructures plus adaptées aux besoins des pêcheurs d’aujourd’hui, m’avait-il expliqué. Aussi, nous avions mis à la disposition des amateurs un plan de pêche intéressant, capable de répondre aux attentes de tous les types de pêcheurs. »

Je suis donc parti avec mon groupe pour vivre l’aventure. Une fois enregistrés à l’accueil, en approchant du site, nous avons vite compris que les paroles du grand patron de la réserve n’étaient pas des paroles en l’air. Tout a été refait, à partir de la route d’accès. Les deux vieux chalets sont disparus pour faire place à cinq nouveaux chalets Horizon. Fidèles à la tradition de leur créneau, ces chalets sont tous situés en bordure du lac, avec de très beaux aménagements qui vous donnent accès au quai tout neuf. Leur immense fenestration assure une vision sans barrière sur le lac et la forêt qui vous entoure. Ils sont vraiment très bien intégrés dans le milieu, dans le respect de la nature et des habitats. Tous les jours, une famille de lièvres venait nous rendre visite.

À l’intérieur, tout a été pensé pour vous assurer un confort parfait avec des équipements neufs, fonctionnant au solaire et au gaz pour la cuisinière. Tout y est pour permettre à un groupe de quatre ou six pêcheurs de vivre un séjour mémorable, dans un confort unique. En réalité, on a plus l’impression d’être dans une maison de campagne que dans un chalet en pleine forêt.

LA PÊCHE

Pour la pêche, encore là, ce fut une surprise sur toute la ligne. À l’avant des chalets, le lac Parke a donné des résultats très intéressants. 

Dès notre arrivée, deux de mes compagnons partent à la découverte du plan d’eau et reviennent avec dix truites dont certains dépassaient la 1⁄2 livre. Très honnêtement, j’étais très surpris de la qualité des prises. Ils ont eu du succès avec la Lake Clear Deep de couleur argent et chartreuse, qui s’est avéré l’outil idéal. Nous avons bien tenté de déjouer les truites avec d’autres cuillères, mais les résultats n’étaient pas très probants. Aussi, nous nous sommes rendu compte que le lac répondait beaucoup mieux en fin de journée.

Un petit truc si vous pêchez cette saison. Lorsque vous pêchez à la traîne, ne laissez pas vos leurres statiques au bout de votre ligne. Bougez-les régulièrement, en changeant votre vitesse d’exécution. Aussi, il est bon de mettre le moteur au neutre de temps en temps, histoire de diminuer la vitesse du leurre. Rappelez-vous bien qu’un petit poisson – ou tout autre appât – ne demeure jamais immobile s’il veut survivre aux attaques des prédateurs.

D’AUTRES LACS

Durant votre séjour, le plan de pêche vous permet d’avoir accès à d’autres lacs sur le secteur. Les lacs suivants sont disponibles : lac des Deux Baies, l’Étang Robert, le lac Leneuf, le lac Pasa, le lac Poissonneux et le lac à la Truite. 

Chacun d’eux vous offre la possibilité de capturer des truites de belles tailles. Il suffit de découvrir l’appât qui va les déjouer et le tour est joué. 

Il convient de souligner ici tous les efforts qui ont été consentis pour faire de la réserve de Portneuf une vraie destination pêche. Dans le passé, sa réputation dans ce domaine n’était pas parmi les meilleures. Les nombreux aménagements et les efforts de suivi des populations de truites ont porté fruit.

Pour profiter d’un séjour dans le secteur du lac Parke, vous pouvez vous rendre sur le site www.sepaq/portneuf ou encore téléphoner directement au poste d’accueil de Rivière-à-Pierre au (418)323-2021 où Marie-Claude Magnan saura vous renseigner. Sur le territoire, vous pourrez peut-être rencontrer Laurence Hamel, technicienne de la faune et sur le site même, le gardien Jean-Baptiste Cormier se fera un plaisir de prendre soin de vous. Une expérience à vivre ! 

En bref

PERMIS EN LIGNE, TOUTE UNE AMÉLIORATION

Dès le 30 juin prochain, le ministère des Forêts de la Faune et des Parcs commencera un virage très important, en offrant la possibilité aux amateurs de chasse et de pêche, de pouvoir acheter certains de leur permis en ligne. Cette nouvelle mesure réjouit particulièrement les gens de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs qui le demandaient depuis longtemps. Le ministre, monsieur Pierre Dufour, a poussé sur le dossier afin que les gens puissent avoir accès à ce service qui a fait ses preuves durant la pandémie, avec l’enregistrement des gibiers en ligne, qui été un succès. À l’aide des différentes plateformes – ordinateur, tablette, cellulaire – le site transactionnel mon dossier chasse et pêche permettra de se procurer neuf permis de chasse et pêche sans coupon de transport. Ce type de permis représente 70 % des permis vendus, avec en tête les plus populaires, soit ceux de pêche régulière et de chasse du petit gibier. Le réseau des agents de vente déjà en place sera conservé pour permettre l’instauration de la prestation électronique de services de manière graduelle et pour assurer la vente des permis avec coupon.