/sports/hockey/canadien
Navigation

De l’action même sans les joueurs

Le Centre Bell ouvre ses portes à 3500 partisans pour le deuxième match

Coup d'oeil sur cet article

« J’y crois ». Quand on a présenté cette pancarte sur l’écran géant au centre de la glace du Centre Bell, les partisans ont immédiatement réagi avec des applaudissements. 

• À lire aussi: 10 500 spectateurs au Centre Bell: la Santé publique pas chaude à l’idée d’une exception

• À lire aussi: Il y aura plus de fans au Centre Bell!

• À lire aussi: Le Canadien veut jouer devant 10 500 spectateurs

Même si le deuxième match de la finale de la Coupe Stanley se déroulait au Amalie Arena de Tampa Bay, il y avait de l’action au Centre Bell avec la présentation de cette rencontre sur l’immense écran géant. Pour une première fois depuis le début des séries, le Canadien a choisi d’accueillir des fidèles dans son enceinte pendant un match sur la route.

THIERRY LAFORCE / AGENCE QMI

En théorie, on s’attendait à recevoir une foule de 3500 partisans, le maximum permis pour l’instant selon les normes du gouvernement du Québec et de la Santé publique.

Même s’il n’y avait aucun joueur dans l’amphithéâtre, il y régnait une bonne ambiance. Le DJ a réchauffé la foule avec des classiques chansons de hockey à quelques minutes de la première mise en jeu.

C’était aussi une occasion de voir plusieurs jeunes familles dans les gradins. À un prix modeste de 10$, c’est plus facile d’inviter un enfant de cinq ans. Si le jeune décide de s’endormir après une période, les parents n’ont pas le sentiment de gaspiller le prix d’une hypothèque.

THIERRY LAFORCE / AGENCE QMI

Autre signe d’une soirée plus modeste, le prix du stationnement au Centre Bell qui a chuté de 38$ à 25$.

Refus de la Santé publique

Le troisième match de cette finale entre le Canadien et le Lightning se déroulera vendredi, au Centre Bell. Le Groupe CH a annoncé mardi avoir fait la demande officielle au gouvernement afin d’augmenter sa capacité de partisans à 10 500 spectateurs, soit 50% des sièges du Centre Bell. 

Du côté du CH, on croit que les deux millions de pieds carrés de superficie du Centre Bell, l’expertise développée depuis le début de la pandémie et la promesse du port du masque représentent de bons arguments.

Malheureusement, c'est mercredi soir que le Canadien de Montréal a annoncé avoir essuyé un refus de la part de la Santé publique d’augmenter le nombre de partisans au Centre Bell pour les matchs de la finale de la coupe Stanley. À l’heure actuelle, les règles en vigueur limitent les grands rassemblements organisés à 3500 personnes maximum au Québec.

«Je pense que le gouvernement est sensibilisé au risque de faire ces choses-là [une exception] parce qu’après ça, les gens vont dire : mais moi aussi, je suis capable d’avoir des conditions similaires», a toutefois réagi le Dr Richard Massé, le conseiller médical stratégique de la santé publique.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.