/sports/opinion/columnists
Navigation

Canadien : meilleure chance demain soir!

HKN-HKO-SPO-2021-NHL-STANLEY-CUP-FINAL---GAME-ONE
Photo AFP Jesperi Kotkaniemi semblait découragé après le but de Steven Stamkos, en troisième période.

Coup d'oeil sur cet article

Le Lightning de Tampa Bay a joué à la hauteur de sa réputation, hier soir. Il a offert une performance digne d’une équipe qui défend son titre de championne. Mais ça ne veut pas dire que le Canadien est cuit. Rappelons-nous le premier match de la série contre les Golden Knights de Vegas.

• À lire aussi: Suggestion à l’organisation du Canadien de Montréal

Cela dit, le Lightning n’est pas n’importe quelle équipe. Il a beau avoir été devancé par les Hurricanes de la Caroline et les Panthers de la Floride dans sa division cette année et terminé en huitième place au classement général, il demeure une équipe de premier plan.

L’entraîneur Jon Cooper a profité de l’avantage qui lui conférait ce match à domicile pour opposer les trios de son choix à ceux du Tricolore.

Il a utilisé son trio défensif formé de Barclay Goodrow, de Yanni Gourde et de Blake Coleman à celui d’Artturi Lehkonen, Phillip Danault et Brendan Gallagher.

Les défenseurs du Lightning ont fait pour leur part la vie dure à Gallagher chaque fois que celui-ci s’aventurait devant leur filet.

Comme ça lui est arrivé souvent, Gallagher est sorti d’une escarmouche avec le visage ensanglanté en troisième période.

Soirée éprouvante pour Brendan !

Pour sa part, le trio de Tyler Toffoli, de Nick Suzuki et de Cole Caufield a joué contre celui d’Ondrej Palat, de Brayden Point et de Steven Stamkos toute la soirée.

Les trois joueurs du Tricolore ont trouvé la soirée longue. Ils ont terminé la soirée avec un différentiel de -3.

Point a perdu Suzuki dans la brume toute la soirée.

Quel joueur il est devenu, celui-là !

Dimanche, à l’occasion de la journée des médias, Julien BriseBois, a raconté que le coup de patin de Point posait un problème, quand le Lightning l’a repêché.

L’organisation a décidé d’attendre jusqu’en troisième ronde pour le repêcher en 2014.

Point a écouté Danielle Goyette

Point s’est attaqué à son handicap pendant ses étés à Calgary.

Savez-vous à qui il a fait appel ?

À nul autre que Danielle Goyette qui prodiguait des cliniques de patinage, alors qu’elle était entraîneuse de l’équipe féminine de l’Université de Calgary.

À compter de jeudi, les cours de patinage feront partie de ses attributions dans son nouveau rôle de directrice du développement des joueurs des Maple Leafs de Toronto.

Une machine de hockey

Yani Gourde, l’orgueil de Saint-
Narcisse-de-Beaurivage, en est un autre qui fait drôlement bien les choses depuis que le Lightning lui a donné une chance à titre de joueur autonome.

Le village de la région de Chaudière-
Appalaches a dû célébrer lorsqu’il a donné les devants 2 à 0 aux siens.

Le Lightning, c’est aussi Victor Hedman, Nikita Kucherov, Steven Stamkos, Alex Killorn, Andrei Vasilevskiy et compagnie.

C’est une machine de hockey capable de veiller tard.

Victoire à tout prix

Le Canadien, qui nous a réservé plein de surprises dans ces séries, a toute une commande sur les bras.

Pour bien faire, les hommes de Luke Richardson devront se retrousser les manches et gagner demain soir.

Ils ont joué sur les talons jusqu’à ce que Ben Chiarot donne espoir aux siens avec un but tardif en deuxième période. 

Le but de Chiarot n’a toutefois pas eu l’effet désiré. Les joueurs du Tricolore n’étaient pas les mêmes.

On les sentait dépassés lorsque les joueurs du Lighgning les pressaient dans leur territoire.

Maintenant que ce premier match est derrière eux, ils doivent se ressaisir et aller au front comme ils l’ont fait au cours des trois premières rondes.

Meilleure chance demain soir !