/news/currentevents
Navigation

Vente de faux cellulaire: la police de Montréal épingle deux suspects

Coup d'oeil sur cet article

Deux individus soupçonnés d’organiser la vente de faux cellulaires sur des réseaux populaires de petites annonces ont été arrêtés par les enquêteurs de la Section des crimes économiques du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

«Les deux suspects sont des membres actifs d’un groupe criminalisé du nord-est de la métropole», a indiqué le SPVM, mercredi.

Le 22 juin dernier, une perquisition a été effectuée au domicile du suspect principal, âgé de 17 ans, dans l’arrondissement de Saint-Léonard. La police a ainsi saisi plusieurs cartes bancaires, des factures contrefaites d’achat de cellulaires, des cellulaires contrefaits et plus de 20 000 $ en argent comptant. En raison de son âge, l’identité du suspect ne peut pas être divulguée.

Son complice, Nader Akdar-Fares, 18 ans, a également été arrêté.

Les deux suspects font face à divers chefs d’accusation en lien avec la fraude, la contrefaçon et l’escroquerie.

Le SPVM en a profité pour appeler la population à la prudence au moment d’acheter, vendre ou échanger des biens par le biais d’un réseau en ligne de petites annonces.

Il est notamment conseillé de privilégier un lieu public, achalandé et muni de caméras de sécurité pour procéder à l’échange du bien, de convenir à l’avance du mode de paiement, de s’assurer de prendre possession du bien et de l’avoir examiné avant de transférer de l’argent.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.