/news/coronavirus
Navigation

Plus de spectateurs, mais doublement vaccinés au Centre Bell?

Coup d'oeil sur cet article

Serait-il possible d’asseoir davantage de spectateurs au Centre Bell s’ils étaient doublement vaccinés? Le scénario a circulé au sein des plus hautes instances de la Santé publique et le Groupe CH se dit prêt à faire les vérifications auprès des partisans, a appris Le Journal.

• À lire aussi: Spectateurs au Centre Bell: vaccination et équité ont guidé la santé publique

• À lire aussi: Les matchs du CH diffusés au Quartier des spectacles et au Parc olympique

Jeudi, la Santé publique du Québec a refusé la demande du Tricolore et a maintenu la limite à 3500 spectateurs qui pourront assister aux matchs de la finale de la Coupe Stanley à Montréal. «La vaccination deux doses n’est pas assez élevée dans la population québécoise. Nous avons une situation qui demeure fragile», a souligné Horacio Arruda, directeur national de santé publique.

Or, selon nos informations, un scénario mitoyen a circulé selon lequel on aurait pu autoriser quelques centaines de spectateurs de plus à assister aux matchs, probablement autour de 5000, mais avec une double dose de vaccins.

  • Écoutez la chronique politique de Gilles Baril avec Caroline St-Hilaire sur QUB radio :

Aux dires d’une source proche du dossier, la Santé publique de Montréal était prête à évaluer une telle hausse en concertation avec le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), le Service de sécurité incendie de Montréal et la sécurité civile, mais le dossier a été pris en charge par la Santé publique du Québec.

Dans un courriel transmis au Journal, la directrice de santé publique pour la région de Montréal, la docteure Mylène Drouin, confirme que plusieurs scénarios «ont été envisagés et discutés» avec la direction de la Santé publique. 

«La décision sur le nombre de personnes admises au Centre Bell dans le cadre de la finale de la Coupe Stanley et les conditions de contrôle de la transmission relève cependant de la direction générale de la Santé publique et non de la Santé publique de Montréal», a-t-elle souligné.

Le Groupe CH est prêt

Pour sa part, le Groupe CH se dit surpris de la décision des autorités sanitaires car il travaillait justement sur un moyen d’accueillir des partisans doublement vaccinés.

«Depuis le début, nos discussions portent là-dessus. On a déjà des solutions, nous sommes prêts à faire les vérifications, avec un code ou un papier. Si on veut augmenter à 5000, on va prendre tout ce qu’on va nous donner», a souligné Paul Wilson, vice-président principal communications et affaires publiques du Groupe CH, en entrevue au Journal

Contacté par Le Journal, le cabinet de Valérie Plante confirme que la mairesse souhaiterait elle aussi avoir plus de spectateurs aux matchs mais qu'elle se rallie aux recommandations. «La mairesse est ouverte s’il y a un go de la Santé publique», a souligné Geneviève Jutras, attachée de presse de la mairesse.

D’ailleurs, Mme Plante a confirmé sur son compte Twitter, jeudi, que 5000 places seront disponibles pour visionner les matchs du Canadien à l'extérieur sur la Place des Festivals ou au Parc olympique.

La Santé publique de Montréal s’est dite «tout à fait en accord avec des événements extérieurs encadrés».

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres