/news/currentevents
Navigation

Sherbrooke : peine de quatre ans de prison pour un pédophile

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de 30 ans a été condamné, vendredi, au palais de justice de Sherbrooke, à 48 mois de prison pour des agressions sexuelles sur plusieurs enfants de moins de 10 ans. 

Les faits dont Frédérik L’Espérance, un résident de Sherbrooke, s’est reconnu coupable se sont produits en 2018.

La juge de la Cour du Québec, Hélène Fabi, s’est rangée derrière la proposition commune présentée par les avocates de la Couronne et de la défense.

Tout en relevant la gravité des gestes posés par le pédophile, les avocates ont justifié les 48 mois d’incarcération proposés par l’admission rapide des faits par l’accusé, sa reconnaissance des déviances de nature sexuelle dont il est affligé, de même que par ses limitations intellectuelles.

Frédérik L’Espérance devrait être incarcéré au pénitencier de La Macaza, au nord de Mont-Tremblant, dans les Laurentides, où il pourra recevoir des traitements spécialisés pour les pédophiles.

Son nom sera par ailleurs inscrit au registre des délinquants sexuels à perpétuité. La juge Fabi l’a aussi déclaré délinquant sexuel à contrôler pour un maximum de 10 ans à compter de sa sortie de prison.

Étant donné la période d’incarcération déjà purgée, Frédérik L’Espérance demeurera derrière les barreaux pour encore 33 mois.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.