/news/currentevents
Navigation

Un adepte de la masturbation plaide coupable

Coup d'oeil sur cet article

Le goût prononcé pour l'exhibitionnisme d’un homme de Val-Joli, en Estrie, lui vaut la prison.

Dany Côté a plaidé coupable à une série d’accusations de nature sexuelle, vendredi, au palais de justice de Sherbrooke. Les actes pour lesquels l’homme de 38 ans a plaidé coupable se sont produits entre juillet 2019 et février 2021.

De nombreux témoins ont rapporté avoir vu Côté se déplacer à bord de son véhicule à Windsor, une municipalité voisine de Val-Joli, où il approchait des enfants et se masturbait sous leurs yeux. Son mode opératoire semblait toujours le même. L’homme ciblait de jeunes enfants, les suivait avec sa voiture avant de se stationner, de les fixer du regard et de se caresser.

Des adultes ont également subi l’intérêt de Dany Côté pour l’exhibition de son appareil génital dans des lieux publics, alors que d’autres ont reçu de lui des messages vocaux et écrits indécents.

Google prévient la police

Le géant du web, Google, a fortement contribué à l’arrestation de Dany Côté. C’est l’entreprise qui a informé les policiers, en février 2020, que trois fichiers d’images de pornographie juvénile avaient été téléchargés à partir du téléphone intelligent appartenant à l’individu. Le premier fichier avait été téléchargé en juillet 2019, alors qu’il venait tout juste d’être libéré de prison pour des gestes liés, justement, à la pornographie juvénile.

Côté, qui demeure incarcéré au centre de détention de Sherbrooke, doit revenir devant le tribunal le 15 octobre pour les représentations sur la peine. Il doit subir une analyse sexologique d’ici cette date.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.