/opinion/columnists
Navigation

Afghanistan: les Américains ont perdu la bataille

Coup d'oeil sur cet article

L’extraordinaire gâchis afghan se solde par une défaite des États-Unis. Le gouvernement américain y a dépensé plus de 800 milliards de dollars depuis 20 ans. Les Américains y ont remporté toutes les batailles militaires, mais ils ont perdu toutes les batailles politiques. 

Un rapport annonce que l’armée américaine devrait avoir quitté l’Afghanistan d’ici la mi-juillet, en avance sur la date butoir du 11 septembre imposée par Joe Biden. Résultat, les talibans reprennent le pouvoir. Cette victoire contre les Américains les rend plus terrifiants que jamais. Les États-Unis finiront-ils par apprendre comment vaincre politiquement ? On peut en douter. 

Pourquoi les États-Unis ont-ils attaqué l’Afghanistan ?

Les États-Unis ont attaqué l’Afghanistan parce que le pays servait de base à Al-Qaïda. Le gouvernement américain avait toutes les raisons de mener une guerre « juste » contre le gouvernement taliban d’Afghanistan. Les États-Unis avaient été attaqués le 11 septembre 2001. Des milliers de civils américains étaient morts dans ces attaques. Les alliés des États-Unis sont automatiquement entrés en guerre à leur côté. Cependant, les États-Unis avaient plusieurs possibilités d’attaques. Par exemple, ils auraient pu bombarder l’Afghanistan jusqu’à ce que les talibans leur livrent les principaux dirigeants d’Al-Qaïda. Au lieu de cela, ils ont préféré envahir le pays. C’était la pire solution. L’échec de l’invasion soviétique, quelques années auparavant, aurait dû servir d’avertissement. Mais les dirigeants américains croyaient leur armée invincible. 

Que va-t-il se produire dans les prochains mois ? 

À moins d’un retour improbable de l’armée américaine, la situation en Afghanistan va continuer de se détériorer. Les quelques centaines de soldats américains restés pour garder Kaboul n’y pourront rien. Les talibans vont revenir au pouvoir avec une férocité renouvelée. Dans l’esprit de ces fondamentalistes religieux, c’est Dieu qui leur procure la victoire. Ceux qui ont collaboré avec les États-Unis seront pourchassés et tués. Les dirigeants mis en place par les Américains ont profité de la corruption pour remplir leurs comptes bancaires. Ils vont quitter le pays.

Qu’est-ce que les Américains auraient dû faire ?

Tenter d’occuper le territoire afghan était la pire décision à prendre. Mais une fois sur ce territoire, il fallait mener une guerre politique. Or, les États-Unis sont incapables de mener victorieusement une telle guerre, même s’ils ont tenté de le faire. Par exemple, ils ont déversé des flots d’argent dans la société afghane et favorisé la corruption. Ils croyaient que l’argent leur permettrait d’acheter des loyautés. Mais c’est l’inverse qui s’est produit. Les Afghans ont été écœurés par la corruption et ils ont bien compris que les Américains l’encourageaient. Les talibans ont gagné la guerre pour conquérir le cœur des Afghans. Une des principales raisons pour lesquelles les Américains ont été incapables de vaincre politiquement les talibans est que le fondamentalisme religieux est lui-même considéré comme un droit suprême aux États-Unis. 

Que va-t-il se produire dans la région ?

Le départ des Américains est clairement vu et publicisé comme une défaite de l’armée la plus puissante du monde. À partir de ce constat, toutes les alliances des États-Unis au Proche et au Moyen-Orient sont fragilisées.  

Que peut faire le Canada ?

En Afghanistan, rien. Mais le gouvernement de Justin Trudeau qui se targue de mener une politique féministe pourrait commencer par affronter les intégristes religieux qui emprisonnent les femmes sous divers dictats, comme celui de porter le voile. Sauf que le respect des fondamentalismes religieux fait partie des politiques multiculturelles du gouvernement canadien... 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.