/weekend
Navigation

En mode lecture: un petit bijou à découvrir

Petite
Photo courtoisie Petite
Edward Carey
Aux Éditions le cherche midi
576 pages

Coup d'oeil sur cet article

Petite, c’est le livre à emporter sans faute en vacances. Parce qu’il se lit sans effort, et parce que l’histoire qu’il raconte est tout bonnement fabuleuse même si elle se base sur la réalité.

L’écrivain britannique Edward Carey a mis 15 ans à écrire ce livre, dont le sujet est pour le moins original : la vie de Marie Grosholtz, l’artiste française qui a fondé en 1835 le musée de cire Madame Tussauds, à Londres.

Cependant, l’histoire est loin de débuter avec l’ouverture de ce célèbre musée. Si elle démarre plutôt en 1761 avec la naissance de Marie, c’est à partir de 1767 qu’elle commencera à devenir intéressante. Cette année-là, poussée par la pauvreté, la mère de Marie va en effet accepter de quitter l’Alsace pour aller travailler en Suisse à titre de domestique, chez un docteur du nom de Philippe Curtius. Mais tout docteur qu’il soit, ce dernier ne soigne personne. Enfermé chez lui dans son atelier, il préfère fabriquer des parties de corps humain (langue, appareil urogénital, colonne vertébrale, etc.) avec de la cire. 

De Marie à Mme Tussaud

On peut le dire, mère et fille n’auraient pu tomber sur plus curieux personnage. Pourtant, c’est cet homme qui va façonner tout l’avenir de Marie. La prenant rapidement sous son aile, il va lui montrer comment sculpter la cire. Et lorsqu’il partira s’établir à Paris, il lui demandera de l’accompagner.

Il faut se remettre dans l’époque. L’Ancien Régime et le règne de Louis XVI vont bientôt faire place à la Révolution, et bien des têtes vont rouler... pendant que celles des célébrités que Marie et Curtius ont moulées dans la cire attireront les foules. La suite de son histoire est carrément rocambolesque et ce roman, carrément génial.

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE 

Monsieur Romain Gary

Kerwin Spire<br/>
aux Éditions Gallimard<br/>
336 pages
Photo courtoisie
Kerwin Spire
aux Éditions Gallimard
336 pages

Pendant un peu plus de quatre ans, soit de février 1956 à juillet 1960, Romain Gary a occupé le poste de consul général de France à Los Angeles. Une période peu documentée de sa vie durant laquelle il va remporter un Goncourt pour Les racines du ciel, et entreprendre la rédaction de La promesse de l’aube. Cette bio romancée, qu’on a beaucoup aimée, se penche donc plus à fond sur la toute dernière affectation diplomatique du grand écrivain.

Secrets sur canapé

M. C. Beaton<br/>
aux Éditions Albin Michel<br/>
344 pages
Photo courtoisie
M. C. Beaton
aux Éditions Albin Michel
344 pages

Les tomes ont beau se suivre à toute vitesse, c’est presque toujours avec le même plaisir qu’on retrouve la détective Agatha Raisin et le petit village de Carsely. Dans ce 26e opus, cette chère Agatha sera cependant fort embêtée : la psychologue qu’elle ne pouvait pas voir en peinture a été assassinée et si son instinct ne la trompe pas, il se pourrait fort qu’elle soit la prochaine sur la liste. Léger et divertissant !

Chaque chose à sa place

Clea Shearer et Joanna Teplin<br/>
aux Éditions Flammarion Québec<br/>
256 pages
Photo courtoisie
Clea Shearer et Joanna Teplin
aux Éditions Flammarion Québec
256 pages

Grâce aux fondatrices de l’entreprise américaine The Home Edit, il y a moyen d’avoir un intérieur bien ordonné... sans avoir à donner ou à jeter la moitié de nos affaires ! Du réfrigérateur aux garde-robes, en passant par les placards de cuisine, le garage, les tiroirs de bureau ou le coin table à langer, ces pros du rangement et de l’organisation nous expliquent comment trouver une place pour chaque chose.

Ma cuisine express

Ella Mills<br/>
aux Éditions Marabout<br/>
272 pages
Photo courtoisie
Ella Mills
aux Éditions Marabout
272 pages

En Grande-Bretagne, Ella Mills est devenue une véritable gourou de la cuisine végane. Alors comme elle sait mieux que personne que manger 100 % végétal revient souvent à dire qu’il faut presque tout cuisiner soi-même, elle nous propose ici des recettes classées par type de repas et par temps de réalisation (de 10 à 30 minutes). Toutes sont donc rapides à réaliser et particulièrement santé !

Frissons garantis

L’ange déchu<br/>
Chris Brookmyre<br/>
Aux Éditions Métailié<br/>
384 pages
Photo courtoisie
L’ange déchu
Chris Brookmyre
Aux Éditions Métailié
384 pages

L’ange déchu

Toujours se méfier des apparences. Telle devrait être la maxime officielle des Temple, dont le patriarche, un éminent professeur de psychologie spécialiste des théories complotistes, vient de mourir. 

De ce fait, tous les membres de sa famille se donneront rendez-vous au Portugal, dans les somptueuses villas d’Algarve qui leur appartiennent. Car pas de doute, c’est ce que Max aurait voulu ; même si, 16 ans plus tôt, l’endroit a été le théâtre d’une terrible tragédie : Niamh, sa petite-fille de 18 mois, y a accidentellement perdu la vie.

On ne choisit pas sa famille...

Selon les chapitres, l’action se déroulera en 2002 ou en 2018. Soit l’année où la petite Niamh a trouvé la mort, et celle où son grand-père lui a emboîté le pas. On apprendra ainsi peu à peu à mieux connaître la femme de Max — qui a jadis été la star sexy d’une série culte de science-fiction ! — et tout le reste de la tribu. Et selon les points de vue (ils alternent eux aussi sans arrêt), on découvrira certaines facettes qui ne sont pas toujours jolies, jolies...

Un fascinant thriller psychologique qui, une fois les personnages bien campés, nous entraîne dans un cadre où « la mort peut sembler magique, le meurtre une libération. »