/sports/hockey/canadien
Navigation

Vivre d’espoir

« On s’est creusé un trou, mais l’ambiance reste légère » –Josh Anderson

Coup d'oeil sur cet article

 Il y a des images qui parlent encore plus que les mots. Selon le proverbe, une seule en vaut 1000. Après le troisième match contre le Lightning, Brendan Gallagher et Phillip Danault avaient des visages déconfits.

• À lire aussi: Le dernier jour d’école

• À lire aussi: Pensionnats autochtones : un couple protestera au Centre Bell pendant l’hymne national

• À lire aussi: Canadien: des changements sur les unités spéciales

• À lire aussi: Coupe Stanley: oui, tout est encore possible

​Dans les minutes qui suivaient un troisième revers d’affilée en finale de la Coupe Stanley, Gallagher et Danault cherchaient à garder le moral, mais, dans leur non verbal, ils semblaient résignés. 

Le contraste était assez frappant à la veille du quatrième match, où le Canadien fera face à l’élimination et où la coupe Stanley sera présente à l’intérieur du Centre Bell. 

« On est revenus à l’entraînement aujourd’hui et on voulait s’assurer que l’ambiance reste légère, a dit le défenseur Jeff Petry. On veut garder une attitude positive. On a encore du plaisir, on ne se cognera pas la tête contre les murs. On sait qu’on fait face à un gros défi. Mais on reste dans un bon état d’esprit. »

« Comme Petty [Petry] l’a dit, on doit rester positifs, a renchéri l’ailier Josh Anderson. On s’est creusé un trou, mais l’ambiance reste légère au sein de l’équipe. On a un travail à accomplir. On fera tout ce qu’on peut pour rester dans cette série et voyager vers Tampa. »

Photo AFP

Un pas à la fois

Une présence à la fois. Une période à la fois. Un match à la fois. Pour le Tricolore, c’est la mentalité à garder. Dominique Ducharme l’a déjà dit, ça ne sert à rien de regarder la grosse montagne. Le CH visera un objectif à la fois et la prochaine mission consistera à gagner le prochain match. 

« C’était une saison difficile, on a rencontré de multiples défis, a rappelé Petry. Maintenant, il y a un autre défi devant nous. Je ne m’attends pas à une réaction différente de notre équipe. Comme on l’a dit, le défi est important. Mais on a déjà fait face à de l’adversité. On ne regarde pas le résultat final, on pense à un match à la fois. On croit en notre groupe. On verra ce qui surviendra. »

Blanchi de la feuille de pointage à ses quatre dernières rencontres, Anderson a également pointé en direction de la solidarité de ce groupe pour s’accrocher à un mince espoir. 

« Nous formons un groupe assez uni, a mentionné l’ancien des Blue Jackets de Columbus. Tous les joueurs dans ce vestiaire, le personnel et les entraîneurs, nous formons une grande famille. Nous restons soudés. Nous avons encore du travail à accomplir. Il faut maintenant y aller un match à la fois. »

Prolonger la série

Au premier tour, le CH a évité l’élimination à trois reprises contre les Maple Leafs de Toronto. Mais cette fois, l’enjeu est encore plus grand en finale de la Coupe Stanley. 

Le Lightning pourrait soulever la coupe Stanley en territoire ennemi. Questionné à savoir si cet aspect pouvait représenter une motivation de plus, Petry a offert une très bonne réponse. 

« On ne veut pas voir la coupe Stanley dans les mains du Lightning, point final, a-t-il répliqué. Notre but est de gagner le prochain match. On se préparera pour partir vers Tampa après le prochain match. »

Au deuxième tour, le Canadien a triomphé des Jets de Winnipeg en quatre petits matchs. 

Quelques semaines plus tard, l’équipe de Shea Weber et de Carey Price voudra éviter de vivre un pareil affront. Il n’y a pas eu un seul balayage en finale depuis la victoire des Red Wings de Detroit contre les Capitals de Washington en 1998. 

« On n’a rien à perdre rendus là, a mentionné Anderson. Tout le monde sera prêt pour lundi. On n’a pas encore fini notre parcours. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.