/finance/news
Navigation

Des cartes de crédit pour vite redorer son dossier

mimamori_06
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Une cote de crédit en berne, cela signifie-t-il qu’il n’y a plus de place pour du plastique dans son portefeuille ? Au contraire ! 

En fait, si notre réputation de payeur a été entachée à la suite d’une faillite ou d’une proposition de consommateur, il ne faut pas, idéalement, se limiter à l’argent liquide ou à la carte de débit. 

L’un des meilleurs moyens de redorer rapidement son dossier, c’est d’utiliser une carte de crédit... et de payer le solde.

Les cartes avec garantie

Toutefois, il n’y a pas une institution qui voudra nous accorder une carte de crédit à la sortie du bureau du syndic... à moins qu’on dépose une somme d’argent en garantie qui couvrira la capacité de la carte. 

La somme versée en consignation devient du coup inaccessible, et ce, jusqu’au jour où on pourra à nouveau se qualifier pour une carte ordinaire. Ça peut prendre des années. Alors, pourquoi ne pas se tourner vers une carte de crédit prépayée, qui permet de transiger de la même manière qu’avec une carte de crédit, sans en être une ? L’utilisation de ces cartes, même si elles portent la marque Visa, ne laisse pas de traces sur le dossier de crédit, donc n’a aucune incidence, bonne ou mauvaise. 

Toutes les institutions financières offrent des cartes « avec garantie ». Dans ce rayon, le choix est plus restreint et les avantages, moins généreux. On trouvera tout de même de quoi accumuler des points et profiter de protections d’assurance. Des versions avec taux d’intérêt réduits sont également offertes. La plupart ont des frais. 

« Je recommande d’utiliser une carte avec garantie le temps qu’il faut, mais de basculer vers une carte de crédit “normale” dès que c’est possible, car elle permet d’améliorer plus rapidement son score de crédit [quand elle est bien utilisée] », explique Jean-Maximilien Voisine, fondateur de Milesopedia, un site spécialisé dans les programmes de fidélité et les cartes de crédit. 

Des prêteurs spécialisés

Certains prêteurs sont moins réticents que d’autres à faire affaire avec des clients qui ont une cote de crédit amochée. Capital One fait partie de ceux-là, il propose une carte MasterCard conçue expressément pour ceux qui veulent établir ou redresser leur crédit (carte de crédit MasterCard à approbation garantie).

Refresh Financial, jeune joueur de l’industrie, en fait une spécialité. L’entreprise de Finetech se concentre dans cette niche avec une carte avec garantie et des prêts de « construction de crédit ». Ces produits sont encore peu connus, mais lorsqu’ils le deviendront, le détenteur d’une carte Refresh Financial ne manquera pas d’annoncer ses difficultés récentes chaque fois qu’il réglera une facture. 

Jean-Maximilien Voisine a porté à mon attention (sans la recommander) une autre carte dont j’ignorais l’existence : la carte prépayée Visa Koho qui, moyennant des frais de 7 $ par mois, offre un service d’amélioration de crédit auprès de TransUnion, mais pas d’Equifax.

Si on n’a pas les ressources suffisantes pour se séparer de 1000 $ le temps de la réhabilitation... sinon bof.  

Conseils   

  • Les cartes avec garantie ne permettent pas seulement de reconstruire son dossier de crédit, mais aussi de l’établir. Les nouveaux arrivants n’auront souvent pas le choix de se tourner vers cette option. 
  • Ces cartes permettent d’améliorer son dossier dans la mesure où on paye le solde chaque mois. 
  • En redorant sa réputation, on accède à une plus grande capacité et à de meilleures conditions de crédit.