/sports/football
Navigation

N’Keal Harry demande à quitter les Patriots de la Nouvelle-Angleterre

N’Keal Harry demande à quitter les Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le premier choix de l’encan 2019 des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, N’Keal Harry, a formellement demandé une transaction.

L’agent du receveur éloigné, Jamal Tooson, a indiqué par voie de communiqué qu’un changement de scène ferait du bien à son client.

«Au cours des derniers mois, j’ai travaillé en coopération avec les Patriots, en arrière-scène, pour créer un plan qui permettrait à N’Keal de s’épanouir en Nouvelle-Angleterre. Au cours des deux dernières saisons, il a été ciblé à 86 reprises, ce qui est bien en dessous des attentes qu’avaient établies N'Keal et l’équipe quand ils l’ont repêché. À la suite de nombreuses conversations, nous avons décidé qu’il serait dans l'intérêt pour la formation et lui qu’il soit échangé avant le début du camp d’entraînement. N’Keal continuera à travailler fort à l’entraînement et à la perfection de son art dans le but d’atteindre son plein potentiel.»

Harry a été sélectionné au dernier rang, 32e au total, de la première ronde de l’encan 2019 de la NFL. En deux saisons chez les Patriots, il a capté un total de 45 passes, amassant un total de 414 verges par la voie des airs au passage. Il a réussi deux touchés par campagne.

Au collège, l’athlète de 6 pi et 4 po a accumulé 2889 verges de gains par réception pour Arizona State, dont 1142 et 1088 à ses deux dernières saisons.

Regard vers le futur

Les Patriots ont également annoncé mardi qu’ils s’étaient entendus avec le quart-arrière de 22 ans Mac Jones.

Les modalités du contrat sont estimées, selon NFL Network, à 15,6 M$ sur quatre ans, soit 3,9 M$ par saison. Le pacte contient également un bonus à la signature d’environ 8,7 M$.

Le Floridien a été le premier choix, 15e au total, du repêchage de 2021 de l’équipe dirigée par Bill Belichick. Il aura la chance de lutter pour le poste de quart partant avec Cam Newton. Le vétéran a disputé 15 parties pour les Patriots la saison dernière, complétant 65,76% de ses passes pour des gains de 2657 verges par la voie des airs et réussissant huit touchés contre 10 interceptions.

Jones a quant à lui récolté un impressionnant total de 4500 verges en 13 parties grâce à des passes à sa dernière saison à l’Université de l’Alabama. Il a rejoint ses receveurs dans la zone payante pas moins de 41 fois.