/news/politics
Navigation

Sue Montgomery prête à poursuivre le combat

Sue Montgomery
PHOTO COURTOISIE Sue Montgomery

Coup d'oeil sur cet article

Dans l’attente de sa sentence à la Commission municipale du Québec (CMQ), la mairesse de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Sue Montgomery, indique d’ores et déjà être prête à poursuivre son combat en Cour supérieure.

• À lire aussi: Manquements éthiques: Sue Montgomery doit accepter le verdict, estime Valérie Plante

• À lire aussi: Éthique: Sue Montgomery coupable, tranche la Commission municipale du Québec

Le Tribunal tenait une audience mardi afin d’écouter la recommandation des deux parties quant à la sanction à appliquer contre Mme Montgomery. Celle-ci avait été reconnue coupable de 11 manquements déontologiques le 28 juin dernier par la CMQ.

Le procureur a demandé que la mairesse d’arrondissement soit suspendue pour une période de 120 jours. Le juge Alain R. Roy n’a toutefois pas encore pris de décision.

L’histoire a débuté en décembre 2019, lorsqu’un rapport de la Division du respect de la personne de la Ville de Montréal avait accusé Annalisa Harris, à l’époque cheffe de cabinet de Mme Montgomery, de harcèlement psychologique contre deux employés de l’arrondissement. Mme Montgomery a toutefois refusé de la renvoyer, rejetant les conclusions de l’enquête.

«Au Québec, la CNESST est la seule entité qui peut juger de cas d’harcèlement en milieu de travail. Pourtant, il n’y a jamais eu de plainte officielle à la CNESST contre ma cheffe de cabinet», a déclaré Mme Montgomery.

Celle-ci a tenu à rappeler que la Cour supérieure du Québec lui a octroyé une première victoire contre la Ville de Montréal, en décembre dernier.

«Dans l’attente, mon avocat et moi considérons toutes nos options pour faire valoir nos droits. S’il le faut, nous irons à nouveau devant la Cour Supérieure qui nous a déjà donné raison», a souligné Mme Montgomery.

Élue avec Projet Montréal en 2017, parti duquel elle a été exclue, Mme Montgomery compte se présenter à nouveau aux prochaines élections municipales avec le parti Courage, qu’elle a fondé.

Elle a également présenté mardi matin les cinq candidats qui tenteront de se faire élire sous sa bannière, dont Mme Harris.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.