/sports/racing
Navigation

Feu vert pour le GP3R

Une nouvelle série de courses intégrée à l’horaire

Jean-François Tessier
Photo courtoisie Le pilote Jean-François Tessier à bord d’une voiture modifiée au circuit ICAR de Mirabel.

Coup d'oeil sur cet article

Privée de son événement sportif le plus important l’année dernière en raison de la pandémie, la Mauricie va retrouver son Grand Prix le mois prochain dans les rues de Trois-Rivières.

La nouvelle sera annoncée ce matin lors d’une conférence de presse du Grand Prix de Trois-Rivières (GP3R) à laquelle ont été conviés le ministre du Travail, Jean Boulet, et, entre autres, la présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel.

Après avoir amorcé ses préparatifs le 28 mai, les organisateurs ont obtenu, de la Santé publique, le feu vert pour la tenue des courses, étalées sur deux fins de semaine, du 6 au 15 août.

De la terre à l’asphalte

Le point de presse sera aussi l’occasion pour le GP3R de confirmer la venue d’une nouvelle série au sein de sa programmation du week-end NASCAR, prévu du 13 au 15 août.

Le « Défi urbain Modifié Dirt » sera ajouté à l’horaire pour la première fois. Il mettra en vedette des pilotes habitués à courir sur la terre battue, notamment aux Autodromes de Granby et de Drummond, les vendredis et samedis soirs respectivement.

La plupart des ténors de la discipline, qui ont peu d’expérience sur l’asphalte, ont accepté de relever le défi. La course aura lieu le samedi 14 août. 

Deux courses pour Camirand 

On estime qu’au bas mot une quarantaine d’engagés de la catégorie « Modifiée » vont faire le déplacement à Trois-Rivières. Toutefois, seulement 25 seront retenus pour la finale.

Parmi les gros noms, il suffit de mentionner les David Hébert et Mario Clair, tous deux porte-couleurs de la réputée écurie de course One, parrainée par le concessionnaire GM Paillé.

Or, la présence de Marc-Antoine Camirand à la conférence de presse ce matin n’est pas étrangère la venue de cette nouvelle série. Le vétéran pilote de Saint-Léonard-d’Aston confirmera qu’il pilotera la troisième voiture de l’écurie One au GP3R.

Camirand aura un week-end fort occupé puisqu’il est également inscrit à l’épreuve phare de la série NASCAR Pinty’s grâce, justement, à l’appui financier de GM Paillé. Quelques pilotes ont testé leur voiture « Modifiée » dont Jean-François Tessier, au circuit ICAR il y a quelques semaines. 

Lessard espère

Raphaël Lessard est un autre pilote à qui on a demandé de participer au point de presse. Si aucune annonce n’est prévue de sa part, il souhaite évidemment courir à Trois-Rivières.

« Je suis ouvert à toute proposition, a-t-il déclaré, en entrevue téléphonique au Journal de Montréal. Tout est une question d’argent. »

Rentré au Québec, après avoir perdu son volant dans la série des Camionnettes de NASCAR en mai, Lessard, qui a célébré ses 20 ans lundi, est un pilote convoité. 

Il a notamment été recruté par l’équipe TBR des frères Steve et François Bernier pour courir sur la terre battue à l’Autodrome de Granby à cinq reprises. Or, ce sont ces mêmes bolides qui vont rouler dans les rues de Trois-Rivières.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.