/sports/hockey/canadien
Navigation

Coupe Stanley: la fin d’un beau rêve

Le Canadien s’incline en cinq rencontres devant le Lightning, champion de la coupe Stanley

Coup d'oeil sur cet article

TAMPA | Le Canadien a permis à ses partisans de sortir de la pandémie en leur faisant vivre sept semaines intenses de hockey spectaculaire. Contre toute attente, il lui a fait miroiter la possibilité de remporter une première coupe Stanley en 28 ans. Malheureusement, il s’est buté à plus fort que lui.

• À lire aussi: Un mélange de déception et de grande fierté

• À lire aussi: «On n’arrêtera pas» -Ducharme

• À lire aussi: Douche froide pour les partisans du Canadien

Hier soir, au Amalie Arena, le Tricolore s’est incliné 1 à 0 face au Lightning de Tampa Bay, s’inclinant ainsi en cinq matchs dans cette finale de la Coupe Stanley où personne ne l’attendait.

Une défaite crève-coeur pour les joueurs du Canadien, qui ont surmonté leur part d’épreuves et de défis pour se rendre jusqu’à cette étape.

« C’est difficile en ce moment, a lancé Brendan Gallagher, en étouffant quelques sanglots. Il y a tellement de joueurs au sein de cette équipe qui ont travaillé toute leur carrière pour se rendre ici. La pilule est difficile à avaler.»

On ne pourra pas accuser le Canadien de ne pas avoir chèrement vendu sa peau. Après avoir connu un lent départ, à l’image du quatrième match, la troupe de Dominique Ducharme a repris vie au deuxième engagement.

Sous la pression des attaquants montréalais, on sentait les joueurs du Lightning devenir un peu nerveux. Puis le but de la recrue Ross Colton, inscrit à mi-chemin de la rencontre, a ramené les pendules à l’heure.

  • Écoutez l'analyse de Partick Lalime sur QUB radio: 

Vasilevskiy impérial

Quand on connaît l’étanchéité d’Andrei Vasylesvkiy dans les matchs décisifs, on comprend qu’un but était suffisant.

Pour la cinquième fois de suite, le gardien russe a inscrit un blanchissage dans un match où le Lightning élimine son adversaire. 

Cette tenue lui a d’ailleurs valu d’inscrire son nom sur le trophée Conn-Smythe, remis au joueur le plus utile à son équipe. 

La mairesse de Tampa, Jane Castor, doit être contente, ce matin. 

Son voeu de voir le Lightning soulever la coupe sur la glace du Amalie Arena a été exaucé. En septembre dernier, le Lightning l’avait soulevée dans la bulle d’Edmonton, devant aucun partisan.

Ce qu’on a remarqué...      

CHIAROT, LE PERCEPTEUR

Photo AFP

Plus la série avançait, plus on avait droit à du jeu physique. Dans ce domaine, Ben Chiarot s’en est donné à coeur joie au cours du cinquième match. Le gros défenseur a fait payer cher le prix de la présence des attaquants du Lightning le long des rampes. Chiarot a distribué neuf mises en échec, lors des 23 min 39 s qu’il a passées sur la surface de jeu. Après 40 minutes, il était l’un des deux seuls joueurs dans le camp montréalais à avoir décoché plus d’un tir au but (3). 


JOSEPH À FOND DE TRAIN

Ce n’est pas parce qu’il avait été confiné à un rôle de spectateur pendant plus d’un mois que Mathieu Joseph a paru rouillé dans cette finale. Appelé à remplacer Alex Killorn, blessé à un pied, pour un quatrième match de suite, le Québécois a offert à son équipe quelques occasions de marquer. En première période, sa fougue lui a permis de battre Alexander Romanov de vitesse pour servir une superbe passe à Tyler Johnson. Ce dernier a vu son tir frapper la barre transversale.


OCCASIONS GASPILLÉES

L’unité d’infériorité numérique du Canadien a fait un travail colossal depuis le début de cette série contre le Lightning. À l’inverse, on ne peut pas dire que l’attaque massive a livré la marchandise. Au cours de ces cinq rencontres, le Tricolore a été en mesure de tirer profit de seulement une de ses 10 occasions. Hier, il a gaspillé trois tentatives, ce qui lui aurait assurément insufflé une dose d’énergie avant que Ross Colton n’ouvre la marque.

+
Carey Price
Encore une fois, il a été très solide devant son filet Il a fallu un jeu splendide pour le déjouer Mais contre Andrei Vasilevskiy, il était condamné à être parfait
-
Eric Staal
Il est à lorigine du but du Lightning, dabord en étant incapable de sortir la rondelle du territoire, puis en perdant sa bataille pour sa récupération contre Steven Stamkos
0
1
Première période
Aucun but
Punitions: Perry (Mon) 3:21, Rutta (TB) 7:19, Cernak (TB) 8:15, Perry (Mon) 8:15, Anderson (Mon) 8:43
Deuxième période
1-TB: Ross Colton (4) (Savard, McDonagh)13:27
Punitions: Savard (TB) 0:21, Sergachev (TB) 8:32, Chiarot (Mon) 19:22
Troisième période
Aucun but
Punitions: Aucune punition
Tirs au but
Montréal 4 - 10 - 8 - 22 Tampa Bay 13 - 6 - 11 - 30
Gardiens:
Mon: Carey Price (P, 13-9) TB: Andrei Vasilevskiy (G, 16-7)
Avantages numériques:
Mon: 0 en 3, TB: 0 en 3
Arbitres:
Gord Dwyer, Dan ORourke
Juges de lignes:
Michel Cormier, Scott Cherrey
ASSISTANCE:
18 110
Andreï Vasilevskiy
Carey Price
★★
Ross Colton
★★★

3e période   

20:00 | Fin de la rencontre. Tirs au but totaux: MTL 22 - TBL 30.

03:22 | Josh Anderson s'échappe, mais ne peut déjouer Vasileskiy. Le no 17 chute lourdement et retraite au vestiaire.

02:15 | Quel arrêt de Carey Price aux dépens d'Ondrej Pala!

00:00 | Début de la période.

2e période              

20:00 | Fin de la période. Tirs au but: MTL 10 - TBL 6.

19:22 | Ben Chiarot est puni pour avoir retenu Brayden Point.

13:27 | BUT TBL - Ross Colton ouvre la marque pour le Lightning, et fait dévier, dans l'enclave, un brillant tir-passe de David Savard.

08:32 | Un bel effort de Nick Suzuki, qui force Mikhail Sergachev à écoper d'une punition.

00:21 | David Savard est puni pour avoir retardé le match.

00:00 | Début de la période.

1ère période  

20:00 | Fin de la période. Tirs au but: MTL 4 - TBL 13.

14:39 | Tyler Johnson frappe le poteau - on a l'impression de revoir le même film.

08:43 | Josh Anderson empêche une échappée de Blake Coleman, mais écope du même coup d'une punition pour avoir accroché.

Photo AFP

08:15 | Corey Perry est envoyé au cachot (obstruction).

07:19 | Jan Rutta est chassé pour double-échec à l'endroit d'Artturi Lehkonen.

05:29 | Carey Price s'est déjà signalé à quelques occasions dans ce match. Le CH a tenu bon en infériorité numérique.

03:21 | Corey Perry est puni pour accrochage à l'endroit de Mathieu Joseph.

0:00 | Début de la rencontre.

À VOIR AUSSI