/sports/hockey/canadien
Navigation

Coupe Stanley: la fin d’un beau rêve

Le Canadien s’incline en cinq rencontres devant le Lightning, champion de la coupe Stanley

Coup d'oeil sur cet article

TAMPA | Le Canadien a permis à ses partisans de sortir de la pandémie en leur faisant vivre sept semaines intenses de hockey spectaculaire. Contre toute attente, il lui a fait miroiter la possibilité de remporter une première coupe Stanley en 28 ans. Malheureusement, il s’est buté à plus fort que lui.

• À lire aussi: Un mélange de déception et de grande fierté

• À lire aussi: «On n’arrêtera pas» -Ducharme

• À lire aussi: Douche froide pour les partisans du Canadien

Hier soir, au Amalie Arena, le Tricolore s’est incliné 1 à 0 face au Lightning de Tampa Bay, s’inclinant ainsi en cinq matchs dans cette finale de la Coupe Stanley où personne ne l’attendait.

Une défaite crève-coeur pour les joueurs du Canadien, qui ont surmonté leur part d’épreuves et de défis pour se rendre jusqu’à cette étape.

« C’est difficile en ce moment, a lancé Brendan Gallagher, en étouffant quelques sanglots. Il y a tellement de joueurs au sein de cette équipe qui ont travaillé toute leur carrière pour se rendre ici. La pilule est difficile à avaler.»

On ne pourra pas accuser le Canadien de ne pas avoir chèrement vendu sa peau. Après avoir connu un lent départ, à l’image du quatrième match, la troupe de Dominique Ducharme a repris vie au deuxième engagement.

Sous la pression des attaquants montréalais, on sentait les joueurs du Lightning devenir un peu nerveux. Puis le but de la recrue Ross Colton, inscrit à mi-chemin de la rencontre, a ramené les pendules à l’heure.

  • Écoutez l'analyse de Partick Lalime sur QUB radio: 

Vasilevskiy impérial

Quand on connaît l’étanchéité d’Andrei Vasylesvkiy dans les matchs décisifs, on comprend qu’un but était suffisant.

Pour la cinquième fois de suite, le gardien russe a inscrit un blanchissage dans un match où le Lightning élimine son adversaire. 

Cette tenue lui a d’ailleurs valu d’inscrire son nom sur le trophée Conn-Smythe, remis au joueur le plus utile à son équipe. 

La mairesse de Tampa, Jane Castor, doit être contente, ce matin. 

Son voeu de voir le Lightning soulever la coupe sur la glace du Amalie Arena a été exaucé. En septembre dernier, le Lightning l’avait soulevée dans la bulle d’Edmonton, devant aucun partisan.

Ce qu’on a remarqué...      

CHIAROT, LE PERCEPTEUR

Photo AFP

Plus la série avançait, plus on avait droit à du jeu physique. Dans ce domaine, Ben Chiarot s’en est donné à coeur joie au cours du cinquième match. Le gros défenseur a fait payer cher le prix de la présence des attaquants du Lightning le long des rampes. Chiarot a distribué neuf mises en échec, lors des 23 min 39 s qu’il a passées sur la surface de jeu. Après 40 minutes, il était l’un des deux seuls joueurs dans le camp montréalais à avoir décoché plus d’un tir au but (3). 


JOSEPH À FOND DE TRAIN

Ce n’est pas parce qu’il avait été confiné à un rôle de spectateur pendant plus d’un mois que Mathieu Joseph a paru rouillé dans cette finale. Appelé à remplacer Alex Killorn, blessé à un pied, pour un quatrième match de suite, le Québécois a offert à son équipe quelques occasions de marquer. En première période, sa fougue lui a permis de battre Alexander Romanov de vitesse pour servir une superbe passe à Tyler Johnson. Ce dernier a vu son tir frapper la barre transversale.


OCCASIONS GASPILLÉES

L’unité d’infériorité numérique du Canadien a fait un travail colossal depuis le début de cette série contre le Lightning. À l’inverse, on ne peut pas dire que l’attaque massive a livré la marchandise. Au cours de ces cinq rencontres, le Tricolore a été en mesure de tirer profit de seulement une de ses 10 occasions. Hier, il a gaspillé trois tentatives, ce qui lui aurait assurément insufflé une dose d’énergie avant que Ross Colton n’ouvre la marque.

+
Carey Price
Encore une fois, il a été très solide devant son filet Il a fallu un jeu splendide pour le déjouer Mais contre Andrei Vasilevskiy, il était condamné à être parfait
-
Eric Staal
Il est à lorigine du but du Lightning, dabord en étant incapable de sortir la rondelle du territoire, puis en perdant sa bataille pour sa récupération contre Steven Stamkos
0
1
Première période
Aucun but
Punitions: Perry (Mon) 3:21, Rutta (TB) 7:19, Cernak (TB) 8:15, Perry (Mon) 8:15, Anderson (Mon) 8:43
Deuxième période
1-TB: Ross Colton (4) (Savard, McDonagh)13:27
Punitions: Savard (TB) 0:21, Sergachev (TB) 8:32, Chiarot (Mon) 19:22
Troisième période
Aucun but
Punitions: Aucune punition
Tirs au but
Montréal 4 - 10 - 8 - 22 Tampa Bay 13 - 6 - 11 - 30
Gardiens:
Mon: Carey Price (P, 13-9) TB: Andrei Vasilevskiy (G, 16-7)
Avantages numériques:
Mon: 0 en 3, TB: 0 en 3
Arbitres:
Gord Dwyer, Dan ORourke
Juges de lignes:
Michel Cormier, Scott Cherrey
ASSISTANCE:
18 110
Andreï Vasilevskiy
Carey Price
★★
Ross Colton
★★★

3e période   

20:00 | Fin de la rencontre. Tirs au but totaux: MTL 22 - TBL 30.

03:22 | Josh Anderson s'échappe, mais ne peut déjouer Vasileskiy. Le no 17 chute lourdement et retraite au vestiaire.

02:15 | Quel arrêt de Carey Price aux dépens d'Ondrej Pala!

00:00 | Début de la période.

2e période              

20:00 | Fin de la période. Tirs au but: MTL 10 - TBL 6.

19:22 | Ben Chiarot est puni pour avoir retenu Brayden Point.

13:27 | BUT TBL - Ross Colton ouvre la marque pour le Lightning, et fait dévier, dans l'enclave, un brillant tir-passe de David Savard.

08:32 | Un bel effort de Nick Suzuki, qui force Mikhail Sergachev à écoper d'une punition.

00:21 | David Savard est puni pour avoir retardé le match.

00:00 | Début de la période.

1ère période  

20:00 | Fin de la période. Tirs au but: MTL 4 - TBL 13.

14:39 | Tyler Johnson frappe le poteau - on a l'impression de revoir le même film.

08:43 | Josh Anderson empêche une échappée de Blake Coleman, mais écope du même coup d'une punition pour avoir accroché.

Photo AFP

08:15 | Corey Perry est envoyé au cachot (obstruction).

07:19 | Jan Rutta est chassé pour double-échec à l'endroit d'Artturi Lehkonen.

05:29 | Carey Price s'est déjà signalé à quelques occasions dans ce match. Le CH a tenu bon en infériorité numérique.

03:21 | Corey Perry est puni pour accrochage à l'endroit de Mathieu Joseph.

0:00 | Début de la rencontre.

À VOIR AUSSI  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.