/sports/opinion/columnists
Navigation

L’objectif: créer le doute

COUPE STANLEY : Lightning vs Canadiens
Photo Martin Chevalier Carey Price devra voler le match, ce soir à Tampa

Coup d'oeil sur cet article

On aurait pu assister au premier balayage en finale de la Coupe Stanley depuis 1998 quand les Red Wings de Detroit n’avaient fait qu’une bouchée des Capitals de Washington. 

• À lire aussi: Perdre à Tampa, pas de «peine» à Montréal!

Heureusement, le Canadien a évité le pire et a retrouvé ses repères. Je crois que le Tricolore est enfin redescendu de son nuage, un phénomène qui se produit souvent après avoir gagné une dure série comme ce fut le cas contre les Golden Knights. 

Même avec trois jours de repos entre la fin d’une série et le début d’une autre, il peut être difficile de retrouver l’intensité adéquate au premier duel et je l’ai vécu en 2004. 

Nous avons perdu le premier match à Tampa 4 à 0 et on n’a jamais réussi à prendre notre rythme. Nous venions d’éliminer les Bruins de Boston, les favoris, après avoir comblé un retard de 3 à 1. C’était gros, tout comme la victoire du Canadien contre Vegas. 

Le CH n’était pas dans le coup lors du premier affrontement et il aurait pu gagner le deuxième, mais j’ai l’impression que les joueurs du Canadien étaient intimidés par le Lightning et qu’ils l’ont un peu trop respecté. 

Évidemment, on n’a pas vu le même Carey Price que lors des autres confrontations, mais on ne peut demander à un gardien de jouer 20 bons matchs d’affilée. 

Mené 3 à 0 dans la série, le CH n’avait plus rien à perdre, et, pour la première fois en finale, la formation de Dominique Ducharme a joué sans nervosité, sans complexe et semblait vraiment croire à ses chances. 

Passer à l’histoire ? 

D’ailleurs, avec tout ce qu’on a vu depuis le début des éliminatoires, s’il y a un club qui peut remonter un déficit de 3 à 0 et passer à l’histoire, c’est le Canadien. Bon, ne pariez pas là-dessus, mais si le CH gagne le prochain match, la dynamique sera tout autre. 

D’ailleurs, la série pourrait facilement être égale avec un peu de chance et avec le Price des autres confrontations. 

À mon avis, il a alloué trois mauvais buts à Tampa Bay et trois à cinq autres qu’il aurait arrêtés s’il avait été en pleine possession de ses moyens, comme sur la gaffe du défenseur Joel Edmundson derrière le filet. C’est souvent juste une question de bien repérer la rondelle, ce qu’un gardien fait plus facilement lorsqu’il est bien concentré. 

D’ailleurs, lundi soir, le Canadien a commis quelques erreurs monumentales, mais Price veillait au grain. Il a fait les gros arrêts, surtout en début de rencontre. 

Je ne dirais pas que Price a volé le match 4, mais il devra voler le cinquième, car je crois que ce soir, on verra les joueurs du Lightning à leur meilleur. À 3 à 1, ils ne sont pas inquiets et ils seront déterminés à finir cette série devant leurs partisans. 

Le Lightning va manger le CH 

Je pense que Tampa va manger le CH et Price devra faire la différence. 

S’il réussit à voler ce match, attention ! La série retournera à Montréal et le doute s’installera chez le Lightning. C’est la mission de Price, gagner et créer le doute. À 3 à 2, la formation de Jon Cooper sera plus inquiète.  

Après trois sorties ordinaires, Price est de retour en force et il peut certainement coller trois autres solides performances, mais ne regardons pas plus loin que le prochain duel. 

Évidemment, Price aura besoin d’aide. On a aussi vu qu’Andrei Vasilevskiy n’est pas parfait et le CH doit créer plus de chances de marquer.  

Sans complexes 

Au bout du compte, le Canadien est redescendu de son nuage de la demi-finale, Price est de retour en force et on semble s’être débarrassé de nos complexes face au Lightning. Tout est encore possible. Il suffit d’y croire. 

– Propos recueillis par Gilles Moffet 

Entrefilets  

À qui le Conn-Smythe ?

Nikita Kucherov
Photo Martin Chevalier
Nikita Kucherov

Malgré nos prières, le Lightning est en bonne position pour gagner la coupe Stanley. À qui irait donc le trophée Conn-Smythe, remis au joueur le plus utile des séries ? Ça se jouera entre Nikita Kucherov et le gardien Andrei Vasilevskiy. La lutte est serrée, mais mon vote irait à l’attaquant. Ce qu’il a fait depuis le début des éliminatoires est incroyable, surtout si l’on considère qu’il n’a pas joué de la saison régulière. Il est dangereux comme la peste. 

Des bons ajustements

Dominique Ducharme
Photo Martin Alarie
Dominique Ducharme

L’entraîneur-chef Dominique Ducharme a généralement eu la main heureuse avec les changements apportés à sa formation et ce fut le cas à nouveau lundi lorsqu’il a remplacé les défenseurs Erik Gustafsson et Jon Merrill par Alexander Romanov et Brett Kulak. Le retrait de Jesperi Kotkaniemi au profit de Jake Evans illustre le parcours de « KK ». Il connaît de bonnes séquences, mais il a tendance à devenir invisible. Il devra être plus constant et imiter Nick Suzuki et Cole Caufield qui ont toujours la pédale au plancher. 

Josh Anderson, un vol

COUPE STANLEY : Lightning vs Canadiens
Photo Martin Chevalier

J’étais sceptique lorsque Marc Bergevin a accordé un contrat de 38 millions $ à Josh Anderson, mais jusqu’ici, il vaut son pesant d’or. Son acquisition contre Max Domi et un choix de troisième tour est un véritable vol.  

Une tragédie 

COUPE STANLEY : Lightning vs Canadiens
Photo AFP

Je n’en reviens pas du décès du gardien des Blue Jackets de Columbus, Matiss Kivlenieks. À 24 ans, il était en santé et en pleine forme, il avait un bel avenir devant lui et il meurt subitement à la suite d’un bête accident. C’est vraiment triste. Quelle tragédie !