/entertainment/movies
Navigation

Longtemps invisibles, les cheveux blancs débarquent sur la Croisette

Andy MacDowell.
AFP Andy MacDowell.

Coup d'oeil sur cet article

CANNES | Longtemps invisibles des tapis rouges et redoutés des actrices, les cheveux blancs ont fait une entrée remarquée sur la Croisette où le mannequin Andie Macdowell et l’actrice et réalisatrice Jodie Foster ont dévoilé leur chevelure au naturel.

• À lire aussi: De Jodie Foster à Spike Lee: associations de stars pour ouvrir le Festival de Cannes

Pour sa première montée des marches du Festival l’actrice américaine et égérie L’Oréal Andie Macdowell («Quatre mariages et un enterrement») a dévoilé fièrement ses cheveux gris bouclés.

Andy MacDowell.
AFP

L’actrice de 63 ans qui, par le passé, se distinguait par une chevelure de jais a décidé de faire place au naturel. Un effet du confinement comme elle le confiait au «Drew Barrymore Show» (talk-show de l’actrice du même nom) en février dernier.

La même soirée, l’actrice et réalisatrice américaine Jodie Foster s’affichait également avec ses racines clairsemées. Dans une interview à Télérama début juillet, l’actrice de 58 ans aux deux Oscar disait avoir «hâte de s’approprier la soixantaine» et ne «pas avoir de problème avec l’âge».

Jodie Foster.
Pat Denton/WENN
Jodie Foster.

Une montée des marches qui a été commentée et remarquée sur les réseaux sociaux. «Je ne sais pas vous mais moi ça me fait un bien fou de voir des actrices qui font leur âge, qui ont des rides et des cheveux blancs sur le tapis rouge. Je n’aime pas toutes les tenues mais ENFIN ! #Cannes2021», a tweeté une anonyme. Un message qui a été liké près de 3 000 fois.