/sports/football/alouettes
Navigation

Alouettes: décisions déchirantes en vue

Coup d'oeil sur cet article

Le camp d’entraînement des Alouettes de Montréal ne fait que commencer que déjà il faut s’attendre à ce que des décisions difficiles soit prises par le directeur général Danny Maciocia.

• À lire aussi: Frank Clark fait face à trois ans de prison

• À lire aussi: Copa America: une finale de rêve

Après une interminable pause de 19 mois, en raison de la pandémie de COVID-19, les Alouettes comptent effectivement sur un surplus d’éléments. En plus des joueurs autonomes, le club s’est renfloué par le biais de deux repêchages.

«Le thème du camp c’est qu’à chaque jour, il faut compétitionner et ne rien prendre pour acquis, a lancé Maciocia, dans un texte publié samedi sur le site web des Alouettes. Chaque fois que les joueurs embarquent sur le terrain, chaque fois qu’ils s’impliquent, ça va être noté et c’est ça qui va nous permettre d’aller chercher nos réponses.»

Le quart-arrière Vernon Adams fils demeure le principal visage des Alouettes à l’attaque tandis que le retour du demi offensif William Stanback a de quoi enchanter l’entraîneur-chef Khari Jones. Les batailles seront nombreuses aux autres positions, autant sur l’unité offensive qu’en défensive.

Après une rencontre d’équipe prévue samedi, les joueurs fouleront maintenant le terrain de football.

«On a hâte d’embarquer sur le terrain et de faire connaissance, a reconnu le directeur général. Il y a des gens comme moi-même dans les opérations qui sont ici pour la première fois et on va tous vivre ça ensemble. Quand on regarde le talent qu’on a été capable de repêcher, je pense que tout le monde a vraiment hâte de revenir sur le terrain.»

Tests et vaccins 

À l’extérieur des lignes, un autre défi se pointe : s’assurer que les joueurs et entraîneurs soient vaccinés, autant que possible. Des tests sont par ailleurs effectués régulièrement pour la première semaine du camp.

«C’est un protocole assez strict, a qualifié le DG, à ce niveau. On se fait tester fréquemment et on porte notre masque, mais pour nous la chose qui est la plus importante c’est de suivre le plan à lettre parce qu’on veut éviter des surprises.»

«L’équipe que nous choisirons sera composée de joueurs en bonne santé qui ont pu supporter les trois semaines du camp d’entraînement, a ajouté Maciocia. Une équipe qui partage une chimie dans le vestiaire, qui est unie avec le même objectif et qui poussera dans la même direction. Ce sera le plus grand défi des prochaines semaines.»

Rappelons que les Alouettes doivent débuter leur prochaine saison seulement le 14 août. Ils rendront alors visite aux Elks, à Edmonton. Étrangement, le club montréalais sera en congé pour la première semaine d’activités dans la Ligue canadienne de football.