/sports/golf
Navigation

Munoz reprend les devants

Munoz reprend les devants
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Colombien Sebastian Munoz a repris la tête du classement de la Classique John Deere, samedi, en Illinois, au terme de la troisième journée de compétition.

• À lire aussi: Luke List impressionne à la Classique John Deere

• À lire aussi: Une convaincante entrée en matière de Nasa Hataoka

• À lire aussi: Jordan Spieth se maintient en tête

L’athlète de 28 ans a retranché quatre coups à la normale de 71 pour afficher un cumulatif de -16 après 54 trous. Dans sa ronde, il a réussi six oiselets et commis deux bogueys.

L’Américain Luke List, qui avait provisoirement pris la tête vendredi en vertu d’une carte de 63 (-8) a perdu sept positions au classement en raison d’une performance égale à la normale.

Un autre Américain, Brandon Nagy a remis un dossier de 67 (-3) pour s’emparer seul du second échelon. Son compatriote, Scott Brown a calé neuf oiselets contre un boguey pour remettre la meilleure carte de la journée en retranchant huit coups à la normale. Il s’est ainsi propulsé à égalité en troisième position en grimpant de 31 rangs. Après trois rondes, il affiche un total de 199 (-14).

Du côté des Canadiens, Nick Taylor a glissé de 12 rangs au classement en raison d’une carte sur la normale. Il a réussi deux oiselets et commis autant de bogueys pour compléter sa journée.

David Hearn a réussi un trou d’un coup au troisième fanion. Un double boguey au 11e est cependant venu entacher son dossier, lui qui a finalement remis une fiche de 69 (-2).

Roger Sloan a pour sa part frappé trois coups au-dessus de la moyenne pour présenter un cumulatif de -5.

Nasa Hataoka toujours aussi dominante

Chez les femmes, la Japonaise Nasa Hataoka s’est donnée une sérieuse option sur la victoire en présentant un cumulatif de -19 après 54 fanions, à la Classique Marathon LPGA de Sylvania, dans l’Ohio.

La golfeuse de 22 ans a réalisé huit oiselets ainsi qu’un boguey pour retrancher sept coups à la normale de 71. Elle affiche six coups d’avance sur ses plus proches poursuivantes, les Américaines Elizabeth Szokol et Mina Harigae. La première a notamment soustrait quatre coups à la normale malgré un double boguey en lever de rideau.

Seules deux autres athlètes ont remis une aussi bonne carte que Hataoka pour cette troisième journée de tournoi. Il s’agit de la Philippine Yuka Saso et de la Française Celine Boutier, qui occupent respectivement les cinquième et 28e rangs de la compétition.

La seule Canadienne encore en lice, Brooke M. Henderson, fait partie d’un contingent qui se partage la 37e position, avec un cumulatif de -5. La femme de 23 ans a réalisé quatre oiselets en plus de commettre un boguey pour remettre une carte de 68 (-3).

Deux Canadiens en bonne position

À l’Omnium senior des États-Unis, au Nebraska, les Canadiens Stephen Ames et Mike Weir se sont respectivement emparés des deuxième et cinquième places, dans une journée temporairement mise en attente en raison d’intempéries.

Ames a connu une ronde en dents de scie. Lors du premier neuf, il a réussi un oiselet contre deux bogueys. Il s’est toutefois repris de belle manière en calant trois oiselets lors de trois de ses cinq derniers fanions. Il a finalement remis une carte de 68 (-2) pour conserver le rang qu’il avait la veille.

Weir a pour sa part complété un dossier identique à celui de son compatriote, ce qui lui a permis de grimper de neuf échelons au classement général.

Après 54 trous, c’est toujours l’Américain Jim Furyk qui trône au sommet du tournoi, présentant un cumulatif de 202 (-8), soit quatre coups devant Ames.

Le Sud-Africain Retief Goosen (-3) tient pour l’instant la troisième place de la compétition.