/sports/soccer
Navigation

L’Italie championne aux tirs au but face à l'Angleterre

Premier titre européen depuis 1968 grâce à un gain de 3 à 2 aux dépens de l’Angleterre

Coup d'oeil sur cet article

C’est au bout d’une séance de tirs au but fertile en rebondissements que l’Italie a été couronnée championne d’Europe pour la première fois depuis 1968, battant l’Angleterre par la marque de 3 à 2 aux tirs puisque la prolongation n’avait pas mis fin à l’égalité de 1 à 1.

• À lire aussi: Euro: la Petite Italie savoure la victoire de son équipe

• À lire aussi: Nouveau Nostradamus: il prédisait la finale de l’Euro 2020... il y a 7 ans

La joie était à son comble dans le camp de l’Italie au moment de recevoir le trophée qui l’a consacrée championne de l’Euro 2020, dimanche à Londres.
Photo AFP
La joie était à son comble dans le camp de l’Italie au moment de recevoir le trophée qui l’a consacrée championne de l’Euro 2020, dimanche à Londres.

Ce sont 65 000 spectateurs en état de choc qui ont vu Gianluigi Donnarumma bloquer le tir de Bukayo Saka pour donner la victoire aux Italiens, qui ont traversé le tournoi avec une fiche parfaite de sept victoires.

  • Écoutez l'entrevue de Vincent Dessureault avec la Québécoise Ellie Barbe qui habite à Arezzo en Italie sur QUB Radio:

Les Anglais, qui atteignaient la finale de l’Euro pour la première fois, devront attendre encore jusqu’à la Coupe du monde de 2022 pour remporter un tournoi majeur, ce qu’ils ne sont pas parvenus à faire depuis la Coupe du monde de 1966.

Ironiquement, l’Angleterre n’aura jamais tiré de l’arrière au cours de cet Euro puisqu’elle a marqué le premier sur une demi-volée de Luke Shaw à la 2e minute. C’était le but le plus rapide de l’histoire de la finale de l’Euro.

AFP

Rebondissements

Après une fin de match et deux prolongations où la tension était à couper au couteau, la séance de tirs au but a été le couronnement parfait à un match enlevant et très serré.

Jordan Pickford a bloqué le deuxième italien et Harry Maguire a marqué sur le deuxième tir anglais pour donner une avance de 2 à 1 aux siens. Les Italiens ont égalisé 2 à 2 et c’est à partir du troisième tir anglais que le vent a tourné.

Entrés spécifiquement pour cette séance, Marcus Rashford et Jadon Sancho ont raté leur coup, le premier frappant le poteau et le second étant arrêté par Donnarumma.

Entre les deux tirs, Federico Bernardeschi a marqué sur le quatrième essai italien pour faire 3 à 2. Jorginho pouvait assurer la victoire aux siens sur la cinquième tentative italienne, mais Pickford a fait un arrêt miraculeux. Donnarumma a plongé pour stopper Bukayo Saka, 19 ans, et confirmer la victoire de la Squadra Azzurra. Le gardien de 22 ans a été sacré meilleur joueur du tournoi.

AFP

En puissance

Les Anglais ont mis de la pression sur la sélection italienne très tôt avec le but de Luke Shaw.

Les Italiens ont toutefois baissé la tête pour augmenter leur élan à mesure que progressait la rencontre.

Ils ont été récompensés quand une balle ayant frappé le poteau a été récupérée par Leonardo Bonucci à la 67e minute.

Sur le plan offensif, les Italiens ont offert un beau spectacle en étant souvent les agresseurs. Sorti sur blessure à la 80e minute, Federico Chiesa a été le principal architecte des menaces italiennes.

Le capitaine italien, Giorgio Chiellini, estime que justice a été rendue pour l’Italie, qui n’était favorisée que par bien peu d’observateurs au début du tournoi.

« Nous méritons de gagner, nous avons l’impression qu’il y avait quelque chose de spécial dans l’air. Malgré le choc en début de match, nous avons pris les choses en mains jusqu’à la fin de la partie. »

Le sélectionneur Roberto Mancini n’a pas manqué de souligner le statut de négligé pour l’Italie.

« C’était impossible de considérer ce résultat à un certain point, les gars ont été tout simplement géniaux. »

Énormément déçus

Le sélectionneur anglais, Gareth Southgate, a louangé ses joueurs dans une entrevue avec la BBC.

« Par moments, ils ont très bien joué et à d’autres moments nous n’avons pas bien tenu le ballon, surtout en seconde demie. »

« Nous sommes énormément déçus, a admis Southgate, mais je crois que les joueurs ont été absolument honorables. »

Le capitaine anglais, Harry Kane, a abondé dans le même sens.

« Les gars n’auraient pas pu en donner plus. C’est le pire sentiment au monde de perdre aux tirs au but.

« Nous avons connu un départ parfait, mais peut-être que nous avons trop diminué d’intensité », a ajouté Kane.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.