/news/currentevents
Navigation

[PHOTOS] Honfleur: 5 jeunes blessés dans une violente embardée

L’accident pourrait avoir été causé par la vitesse

Coup d'oeil sur cet article

La vitesse pourrait être en cause dans un grave accident de la route qui a envoyé cinq jeunes à l’hôpital samedi soir, à Honfleur, dans Bellechasse. 

La voiture a fait des tonneaux avant de se retrouver dans un fossé. Son état ne laisse aucun doute sur la violence de l’accident. Les pinces de désincarcération ont été nécessaires pour extirper trois des jeunes. Quatre des occupants avaient 14 ou 15 ans.
Photo Agence QMI, Guy Martel
La voiture a fait des tonneaux avant de se retrouver dans un fossé. Son état ne laisse aucun doute sur la violence de l’accident. Les pinces de désincarcération ont été nécessaires pour extirper trois des jeunes. Quatre des occupants avaient 14 ou 15 ans.

L’embardée s’est produite aux alentours de 21 h 35, près du 585, route du Grand-Buckland, dans la petite municipalité située dans Chaudière-Appalaches.

Quatre adolescents âgés de 14 à 15 ans étaient passagers dans le véhicule, alors que le seul adulte du groupe, un jeune homme de 18 ans, se trouvait derrière le volant.

Photo Agence QMI, Guy Martel

Pour une raison qui reste à déterminer, le véhicule a fait une sortie de route avant de faire des tonneaux dans un fossé à proximité. 

Pas l’alcool

La vitesse pourrait avoir été en cause, d’après Audrey-Anne Bilodeau, de la Sûreté du Québec (SQ).

Photo Agence QMI, Guy Martel

La consommation d’alcool serait toutefois exclue.

La violence de la sortie de route était telle que la voiture est une perte totale après avoir capoté. Des cinq jeunes, deux sont parvenus à s’extirper du véhicule par leurs propres moyens. 

Photo Agence QMI, Guy Martel

Des pinces de désincarcération ont été nécessaires pour sortir les trois autres. 

Tous ont été transportés en centre hospitalier pour y recevoir des soins. Deux d’entre eux, des mineurs, ont été grièvement blessés, mais l’on ne craindrait pas pour leur vie.  

Photo Agence QMI, Guy Martel

Accusations

Des reconstitutionnistes ont été envoyés sur place pour éclaircir les circonstances de l’événement, et une expertise mécanique sera effectuée sur le véhicule pour écarter la possibilité d’un bris mécanique.

Si l’enquête n’est pas encore terminée, la SQ indique qu’il pourrait y avoir des accusations portées dans ce dossier. 

« On doit encore recueillir la version des faits des deux blessés graves avant d’accuser qui que ce soit. Mais dans des cas semblables, c’est loin d’être impossible », précise Mme Bilodeau.