/news/society
Navigation

Noyade: une formation offerte pour sauver des vies

Coup d'oeil sur cet article

Une formation en ligne de secourisme est offerte gratuitement au Québec pour réduire le nombre de noyades. En 2021, 33 personnes se sont noyées dans la province. C’est au mois de juillet qu’on enregistre habituellement le plus de décès près des cours d’eau.

• À lire aussi: L’amateur de planche à pagaie retrouvé sans vie rêvait de changer le monde

• À lire aussi: Un héros de 11 ans évite la noyade d’un bambin de 2 ans

• À lire aussi: Un garçon de 13 ans sauvé de la noyade en planche à rame

«Le sommet du nombre de noyades dans une année, c’est définitivement le mois de juillet», mentionne Raynald Hawkins, directeur général de la société de sauvetage.

Pour éviter de tels drames, la fondation Sauvez des vies offre désormais une formation de secourisme en ligne et gratuite aux 14 à 20 ans.

«C’est des capsules vidéo de 2 à 5 minutes que les jeunes ont à écouter et c’est suivi de jeux-questionnaires formatifs. Les jeunes peuvent suivre à leur rythme la formation qui, au total, dure 3 heures. Ils font les cours, s’ils ont un 30 minutes de libres, ils peuvent en écouter et s’avancer», explique Jean-Christophe Roy, vice-président de SecurMedic.

L’étudiant doit obtenir 100% à un questionnaire pour passer à la prochaine étape. Cette nouveauté vient de la demande grandissante, autant des écoles que de la population, pour les formations de secourisme.

«On a lancé la plateforme Sauvezdesvies.ca pour former des professionnels en entreprise, des gens en milieu de garde, des professionnels en milieu scolaire. Par contre, avec le temps, il y a eu beaucoup de gens sur Facebook qui nous écrivaient pour nous dire “pourquoi cette formation-là n’est pas offerte pour tous les jeunes?”», souligne le vice-président de SecurMedic.

Il y a 75% des noyades qui se produisent de mai à septembre. La société de sauvetage nous apprend d’ailleurs que 15% de celles-ci se produisent dans les piscines.

«Il y a une recommandation qui a déjà été dictée par l’Institut national de santé publique de Québec selon laquelle tous les propriétaires de piscine résidentielle devraient au moins avoir un membre par famille qui a suivi cette formation cardiorespiratoire. Plus on va avoir de gens qui ont suivi cette formation-là, plus on viendra augmenter naturellement le taux de survie des différentes victimes», propose le directeur général de la société de sauvetage.

Ce ne sont pas les inscriptions qui manquent depuis l’arrivée de cette formation en ligne. Plusieurs milieux scolaires en ont profité pour garnir leur plan de cours.

«Nous avons de nombreuses écoles, partout au Québec, qui ont formé leurs jeunes. Avec le contexte de la pandémie, les professeurs ont emboîté le pas», explique Jean-Christophe Roy.

Une certification au coût de 25$ peut être obtenue au terme de la formation. Toutefois, nul certificat n’est nécessaire pour sauver des vies.