/world/usa
Navigation

Effondrement de Surfside: un garçon survit miraculeusement, mais perd sa mère

Coup d'oeil sur cet article

Un garçon de 15 ans qui a survécu à l’effondrement catastrophique de la tour Champlain à Surfside en Floride était assis sur son lit avec sa mère lorsque le drame s’est joué, selon une poursuite judiciaire déposée par la famille. 

• À lire aussi: Immeuble effondré en Floride: 94 morts, l’identification des victimes compliquée

• À lire aussi: Effondrement en Floride: le corps d’un deuxième Canadien retrouvé sur le site

Si le jeune Jonah Handler a été découvert vivant sous les décombres, sa mère a eu moins de chance. Stacie Fang, 54 ans, est morte après avoir été transportée à l’hôpital, selon la poursuite, a rapporté dimanche le «MailOnline».

«Ils ont fait une chute vers une mort certaine», peut-on lire dans la poursuite déposée par le père de Jonah Handler et par le frère de Stacie Fang le 8 juillet dernier devant la cour du comté de Miami-Dade.

«Stacie et Jonah étaient toujours vivants lorsqu’ils ont atterri plusieurs étages plus bas», est-il écrit dans le document judiciaire.

«Jonah a survécu, mais avec des blessures dévastatrices», d’après les documents du tribunal. «Il a été blessé physiquement, émotionnellement et psychologiquement de façon permanente», a-t-il été ajouté.

C’est en passant sa main à travers les décombres qu’il a été rapidement repéré par les secouristes.

Un des premiers intervenant sur les lieux, un voisin qui promenait son chien, Nicholas Balboa, a raconté ce qui s’est passé lorsqu’il a découvert le garçon peu de temps après l’effondrement.

«Il disait: “S’il vous plaît, ne me quittez pas, ne me quittez pas, ne me quittez pas.” Alors je lui ai dit : “Nous sommes là. Nous ne te laisserons pas.” C’est à ce moment-là que j’ai essayé de faire signe aux policiers et aux pompiers de se rendre là-bas », a-t-il expliqué.

L’adolescent a subi plusieurs fractures.

Poursuite de plus de 30 000 $

La poursuite de plus de 30 000 $ accuse le syndicat de la copropriété d’avoir ignoré un rapport de 2018 d’ingénieurs en structure qui avertissait des dommages généralisés à la structure.

Il y est allégué qu’il est coupable de négligence ayant entraîné une mort injustifiée.

Pas moins de 15 poursuites ont été déposées en lien avec cet effondrement qui a fait jusqu’à maintenant 90 morts.

Près de 31 personnes sont toujours considérées comme «disparues» alors que trois enfants décédés ont été identifiés.